Le coronavirus se propage considérablement en Europe et menace les joueurs internationaux algériens. En effet, au mois dix joueurs algériens, dont trois internationaux, sont menacés par le Covid-19, notamment depuis que des clubs italiens et espagnols sont mis en isolement, en raison de la contamination de certains joueurs.

En fait, Trois grands clubs de football européen ont subi la mise en isolement en raison de la propagation du coronavirus. Deux clubs de la Serie A en Italie ainsi qu'un troisième de de la Liga en Espagne. En tout, dix joueurs algériens évoluent dans ces deux pays dont six en Espagne.

Parmi eux, figurent Faouzi Ghoulam de Naples, Aïssa Mandi du Real Bétis, mais surtout Ismaël Bennacer du Milan AC. Ce dernier est plus exposé dans la mesure où il évolue à Milan où le virus s'est propagé de façon fulgurante. Et l'annonce de la mise en isolement de l'autre équipe de la ville, l'Inter, n'est pas faite pour rassurer le milieu algérien et le Milan AC.

L'Inter de Milan, la Juventus et le Real de Madrid en isolement

En outre, le Real de Madrid de Zinedine Zidane est également en isolement pour 14 jours, suite à la contamination d'un joueur de Basketball du club. Mauvaise nouvelle pour Aïssa Mandi, son équipe le Real Bétis a affronté le Real, il y a quatre jours. Ce ne serait pas étonnant que la direction de son club décide de la mise en isolement par mesure de précaution.

C'est ce qui s'est passé, en fait, avec l'Inter de Milan. La mise en quarantaine de l'équipe a été décidé après la confirmation de la contamination du joueur de la Juventus, Daniele Rugani. C'est que l'Inter et la Juve se sont affrontés dimanche dernier, et pour la direction milanaise, c'est suffisant pour la mise en isolement.

Il faut rappeler enfin que Bennacer, Ghoulam et Mandi ne sont pas les seuls Algériens qui évoluent dans ces deux pays. Rachid Ghezzal de la Fiorentina et Mohamed Fares de SPAL sont également en Italie. De même que M. Benkhemassa de Malaga, M. Azman de Murcia, O. Chit de Felanitx, A. Ouerdan de Paterna et A. Radjel de Numancia.

Lire aussi : Coronavirus : L’Algérie enregistre son premier décès