Les Algériens établis à l'étranger n'auront plus besoin de rentrer au pays ou solliciter leurs proches en Algérie pour se faire délivrer leurs casiers judiciaires. Et pour cause : le ministère de la Justice met à la disposition de tous les citoyens un portail en ligne leur permettant de retirer leurs casiers judiciaires (bulletins n°3), et ce, sans avoir à payer les droits du timbre fiscal. Cette nouvelle disposition concerne également les citoyens résidant en Algérie.

Le lancement de ce nouveau e-service, selon le ministère de la Justice, traduit la volonté de ce dernier de numériser son administration, à l'image de ce qui a été déjà réalisé dans d'autres services relevant des collectivités locales, des finances, de la poste et des technologies de l'information...

Comment s'y prendre ?

Pour pouvoir retirer son casier judiciaire par internet librement et gratuitement, il faut d'abord formuler une demande auprès d'un tribunal ou d'une Cour de justice. Le demandeur doit présenter une copie de sa pièce d'identité ou du permis de conduire, un acte de naissance n°12 et un numéro de téléphone joignable.

Le greffier en charge de cette opération remettra à l’intéressé un récépissé contenant les informations nécessaires (nom, ID, mot de passe) pour se connecter à la plate-forme du ministère de la Justice. Après avoir déposé cette requête, il faudra attendre 48 heures pour voir son inscription validée et pouvoir accéder à son compte.

À lire aussi :  Allocation touristique : Que peut faire un touriste algérien avec 100 euros ?

La personne concernée sera notifiée par SMS sur le numéro de téléphone fourni dans le dossier de la réception de sa demande. Il suffit, par la suite, de se rendre sur la plateforme du ministère de la Justice et de suivre les étapes indiquées pour retirer son casier judiciaire.

Il est important de rappeler que ce service est mis à la disposition de tous les citoyens algériens, établis en Algérie ou à l'étranger. Cependant, il ne concerne que les casiers judiciaires vierges. Notons, enfin, que la plateforme du ministère de la Justice utilise un système pop-up. Il est donc nécessaire de désactiver toutes les protections publicitaires pour bénéficier de cette prestation.

Lire aussi : Titre de séjour en France : Du nouveau pour les retraités algériens