L'Algérie a enregistré, ce lundi 16 mars, six nouveaux de coronavirus, portant ainsi à 60 le nombre de personnes contrôlées positives, annonce le ministère de la Santé dans un communiqué ajoutant que les nouveaux cas ont été enregistrés dans les wilayas d'Alger ( 2 cas), Tizi-Ouzou (1) Bouira (1), Bordj Bou-Arreridj (1) et Annaba (1).

Le directeur de la Santé de la wilaya d'Annaba avait indiqué quelques heures auparavant, ce lundi 16 mars, que la personne infectée par Coronavirus, travaille comme médecin dans une clinique privée. Elle est âgée de 34 ans et a été mise en quarantaine pendant près de deux jours, à son retour d’une mission de travail en France, où elle avait assisté à une conférence médicale à Paris.

Concernant le cas de Tizi-Ouzou, le quatrième enregistré dans la wilaya, il s’agit d'une jeune femme âgée de 25 ans, conjointe du premier cas enregistré, admis pour rappel le 11 mars dernier en isolement au sein du CHU de ladite wilaya.

L'Algérie a enregistré, rappelons-le, quatre décès à cause de cette pandémie. Les autorités algériennes multiplient les mesures et les dispositions pour contrecarrer cette pandémie. Toutes les manifestations sportives, culturelles et autres ont été annulées. Les liaisons aériennes et maritimes avec les pays européens ont été également suspendues.

À lire aussi :  Emmaüs Toulouse : Bons plans pour les étudiants en France

La panique et la psychose gagnent de plus en plus du terrain au sein de la population qui ne sait plus à quel saint se vouer. Cela d'autant qu'il n'y a pas encore de bonnes nouvelles du côté des médecins, scientifiques et chercheurs en quête d'un vaccin en mesure d'en finir avec ce virus. Les villes et villages du pays offrent un air triste.