Les deux unités de production de lait et dérivés à Blida, Danone Algérie et Célia, ont été autorisées, lundi 16 mars, à reprendre l'activité après une fermeture de quelques jours pour "manquement aux conditions d'hygiène".

Ainsi, les deux unités ont été inspectées récemment par les services compétents, a indiqué le directeur du commerce de la wilaya de Blida, Djamel Abbad, cité par l'APS. Celui-ci a indiqué que les réserves émises par ses services ont été toutes levées et les unités ont été ainsi autorisées à reprendre la production.

Pour rappel, le 3 mars dernier, la direction du Commerce de Blida avait pris la décision de fermer l'unité de production de produits laitiers Danone-Algérie, en raison du non-respect des conditions de la chaîne de production et de l'absence d'hygiène. Il a été également décidé le retrait du marché de tous les pots de yaourt fabriqués dans cette unité avant le 15 janvier 2020.  Une semaine plus tard, la même direction a procédé à la suspension à titre conservatoire de la chaîne de production de fromage de la laiterie Celia de Béni Tamou, également pour non-respect des règles de production et d'hygiène. Le dossier de cette affaire a été même transféré à la justice.

Face à cette décision, l'usine Danone Algérie s'est soulevée avec force après la fermeture de son unité de Blida. Ses responsables ont rejeté les accusations portées contre l'unité en question, assurant que les conditions d'hygiène sont bel et bien respectées. A rappeler également que ces usines n'ont pas été les seules à avoir été fermées durant cette période. En effet, plusieurs laiteries ont connu le même sort dans plusieurs wilayas du pays, dont Tizi Ouzou, Annaba, Batna. Le ministre du Commerce en a même fait écho sur sa page officielle Facebook.

En savoir plus : Algérie : Fermeture en série de laiteries suite à la découverte de produits périmés