Des milliers de ressortissants français se sont retrouvés bloqués au Maroc suite à la décision du gouvernement marocain de suspendre toutes ses liaisons entre le Maroc et la France en vue d’endiguer la pandémie de coronavirus. Emmanuel Macron a aussitôt réagi en demandant aux autorités marocaines de prendre les mesures nécessaires pour régler ce problème. Néanmoins, les Marocains n'ont pas trop apprécié le ton prôné par le président français. De quoi créer une grosse polémique dans le royaume chérifien.

https://www.youtube.com/watch?v=0YCxmUMoZ3M

Voulant rassurer les Français bloqués au Maroc, Emmanuel Macron avait écrit dans un tweet que « de nouveaux vols sont en cours d’organisation pour vous permettre de regagner la France». Avant de lancer un appel aux autorités marocaines «de veiller à ce que tout le nécessaire soit fait au plus vite ». Et c’est cette deuxième phrase qui a créé une vive polémique au Maroc. En effet, de nombreux Marocains ont jugé les propos de Macron d'"agressifs", "condescendants", voire "néocolonialistes".

Les Marocains réagissent sur internet

Aussitôt, les Marocains ont tenu à répondre à Emmanuel Macron via les réseaux sociaux. Les différents tweets et posts avaient tous pour but de dénoncer le ton utilisé par le président Macron. « Je ne suis pas susceptible, mais je trouve qu'Emmanuel Macron est un peu trop directif (...). Dans tous les cas, je pense que les Français sont plus en sécurité au Maroc qu’en France ! », commente un Marocain. Un autre déplore le « langage politique agressif » utilisé à l’endroit des autorités marocaines. Des célébrités marocaines sont également montées au créneau. « Vous vous prenez pour qui pour vous adresser ainsi aux autorités de notre pays? », a écrit la chanteuse Khansa Batma.

À lire aussi :  Angleterre : Un club de football ouvre des salles de prière durant les matchs

Il faut rappeler que la Maroc avait pris vendredi la décision de suspendre ses liaisons aériennes avec la France et d'autres pays dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Suite à cela, des milliers de touristes français se sont rassemblés à l’aéroport de Marrakech afin de rejoindre leur pays. Le gouvernement marocain a décidé, quelques heures plus tard, de mettre à leur disposition plusieurs vols afin de rentrer en France.

De son côté, la ministre du Tourisme de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale, Nadia Fettah n'a pas manqué de réagir au tweet d'Emmanuel Macron. « Le Maroc n’agit nullement par injonction ou sur un ordre inapproprié d’autorités étrangères. Notre pays traite les touristes de toutes les nationalités sur un même pied d’égalité », a-t-elle martelé.

Lire également : L’Algérie annonce le rapatriement de ses ressortissants bloqués au Maroc