Un communiqué conjoint des ministères des Affaires religieuses et de la Communication, rendu public jeudi 19 mars, indique que toute contribution, intervention ou consultation en matière d'exégèse doit être soumise à une autorisation préalable du ministère des Affaires religieuses.

En effet, à l'issue d'une réunion de coordination consacrée aux « dérives ayant caractérisé récemment certaines fatwas cathodiques (...)», le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs et celui de la Communication ont rappelé à l'ordre les « médias audiovisuels et écrits, quels que soient le genre ou le mode d'édition » qui diffusent des fatwas selon lesquelles les mosquées doivent rester ouvertes, mettant ainsi en danger la santé des Algériens.

Ledit communiqué explique qu'en cette phase exceptionnelle et critique, la quiétude et la sérénité des citoyens ne doivent pas être perturbées par les déviations, les falsifications et l'obscurantisme, insistant que les directeurs de publication et responsables éditoriaux doivent se conformer aux lois et aux réglementations.

De son côté, l'Autorité de régulation de l'audiovisuel (ARAV), dans un communiqué publié jeudi, a appelé l'ensemble des médias nationaux à adapter leur programmation aux exigences de la situation actuelle.

L'ARAV a souligné, dans son document, que tous les médias nationaux, singulièrement les médias audiovisuels, sauront "adapter" une programmation répondant aux exigences du "grave moment" que vit l'Algérie avec la propagation du coronavirus. Elle ajoute qu'il revient aux médias de converger leurs programmes vers la prise de conscience sur la gravité de la situation.

À lire aussi :  Le recteur de la grande mosquée de Paris apporte son soutien à Salman Rushdie

Rappelons que le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a annoncé, jeudi, que 90 cas de contamination par le coronavirus ont été enregistrés en Algérie, dont 9 décès et 32 guérisons. Il a également révélé que 17 wilayas sont touchées par la pandémie.

Lire aussi : Algérie : Fermeture de toutes les mosquées à travers le territoire national