Lors d’une entrevue avec le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, le propriétaire de l’entreprise agroalimentaire Cevital, Isaad Rebrab, a affirmé qu’il est prêt à importer des appareils de réanimation pour faire face à la pandémie de coronavirus que subit l'Algérie.

C'est le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, lors de son passage à la radio chaîne 1, ce dimanche 22 mars, qui en a fait l'annonce. En effet, le responsable a déclaré que l’homme d’affaires Isaad Rebrab était entièrement prêt à lancer une opération d’importation d'appareils de réanimation, nécessaires pour la prise en charge médicale des cas de coronavirus présentant des complications, notamment les personnes souffrant de maladies chroniques.

Rappelons que quelques jours plus tôt, le richissime homme d'affaires algérien avait assuré que les différents produits de Cevital, essentiellement de première nécessité, seraient disponibles en quantité suffisante, notamment les huiles et le sucre, indiquant qu'ils ne connaîtront aucune flambée des prix.

Le patron du groupe Cevital a assuré, dans ce cadre, qu’il était pleinement mobilisé, "à l’instar de toutes les forces vives de la société, pour aider le pays à surmonter cette épreuve et en sortir victorieux". Auparavant, Isaad Rabrab avait encore assuré, sur son compte tweeter, que son groupe était prêt à apporter sa contribution aux efforts consacrés à la lutte contre la propagation du coronavirus en Algérie.

Une aide qui ne peut que soulager le système de santé algérien qui accuse un manque flagrant en matière d’infrastructures, de personnel médical et surtout de matériel, dont, justement, ces appareils de réanimation. Ces derniers s'avèrent extrêmement importants dans le traitement des cas graves de Covid-19.