De nombreux militants de l'extrême droite française ont profité de la propagation de la pandémie du coronavirus en France pour ressortir le discours raciste envers les immigrés maghrébins et africains. C'est le cas, notamment, du militant Damien Rieu qui n'a pas hésité à souhaiter « un bon retour » aux Algériens de France « chez eux », rapporte le quotidien français Libération.

En effet, Damien Rieu (Lefèvre de son vrai nom) a adressé un message provocant aux Algériens après la propagation fulgurante du Covid-19 en France. Ainsi, il a souhaité, dans un tweet, un « bon retour aux Algériens de France chez eux ! ». Il a joint son texte d'une capture d'un article de presse parlant des vols pour rapatrier des Algériens coincés en France à cause du coronavirus.

Il ne s'agit là que d'un exemple des nombreux dérapages de Rieu. Auparavant, il avait suggéré qu'«il faut peut-être les (Algériens, ndlr) confiner dans leur pays », en diffusant une vidéo montrant des jeunes refusant la présence d’une voiture de flics dans leur cité.

Dans un autre message, l'assistant parlementaire du député européen Philippe Olivier (RN) écrit : « Les islamistes se réjouissent du coronavirus : bars fermés, femmes avec des masques, plus de serrage de main ». Et de conclure par l'expression « Coranvirus » pour insulter le livre sacré de l'islam.

Les extrémistes français s'en prennent (de nouveau) aux immigrés

La pandémie de coronavirus aura été l'occasion de réveiller les discours de raciste et xénophobe des militants de l’extrême droite. Systématiquement, les « coupables » sont des non-Blancs, présentés comme issus de l’immigration. Et très vite, les textes de Rieu sont repris et commentés par des sympathisants. L'un d'entre eux détourne, par exemple, une vidéo d’un discours de Macron à Marseille : « Qui est encore dehors quand toute la France est confinée ? Les Algériens, les Marocains, les Tunisiens, les Maliens…».

 

Lire également : Les déclarations d’Emmanuel Macron sur l’Algérie suscitent la polémique