A l'heure où les cours de l’or noir enregistrent une chute spectaculaire, le groupe pétrolier chinois Zhongman Petroleum and Natural Gas Group Co (ZPEC ) a signé un contrat pour le forage au champ pétrolier de Bir Seba, dans la région de Hassi Messaoud, en Algérie. Le montant de la transaction s'élève à plus de 36,4 millions de dollars, précise la compagnie dans un communiqué.

Cette dernière fait savoir que ce contrat a été signé avec le groupement de Bir Seba pour une valeur de 36 403 414 USD. Le montant du contrat est libellé et payé en dollars américains et en dinars algériens, précise la même source. Le contrat a été signé vendredi 21 mars et entre en vigueur le même jour, et ce, pour une durée de 3 ans, a annoncé ZPEC dans son communiqué diffusé sur son site officiel.

Il faut préciser que le groupement Bir Seba est une joint-venture incluant des compagnies pétrolières sino-vietnamiennes. Il est composé de la société d’exploration PVEP de Petro Epetnam qui détient une participation de 40%, et des PTTEP thaïlandais, algériens et azerbaïdjanais ainsi que la Sonatrach, qui possèdent respectivement 35% et 25% de ses capitaux propres.

Par ailleurs, le groupe pétrolier chinois, qui n'apporte pas plus d’éléments sur le type de forage en projet, ni sur les quantités visées, indique que ce nouveau contrat rapportera une plus-value à l’entreprise, en lui donnant une grande assise dans le marché nord-africain et étranger. « La performance de ce contrat aura un impact positif sur la performance opérationnelle de l’entreprise de 2020 à 2023 », souligne, par ailleurs, la compagnie pétrolière.

Lire aussi : L’Algérie prend des mesures « urgentes » face à la chute drastique des prix du pétrole