Alors que le Covid-19 ne cesse de se propager, des spécialistes de la santé ont découvert récemment des nouveaux symptômes liés à ce virus. Ainsi, des ORL ont pu découvrir que le Covid-19, en plus de provoquer la fièvre, la toux et des difficultés respiratoires, présente d'autres symptômes. Il s'agit de la perte totale de l'odorat et du goût.

C'est le Directeur Général de la Santé en France Jérôme Salomon qui a révélé que des oto-rhino-laryngologistes (ORL) ont pu observer sur de nombreux malades atteints du coronavirus « une recrudescence des cas d’anosmie ». Autrement dit, ces cas souffrent d'une « disparition brutale » de l’odorat, sans nez bouché. Les mêmes spécialistes ont également remarqué que cette anosmie s'accompagne parfois d’une disparition du goût (agueusie).

Néanmoins, M. Salomon a souligné que ces symptômes resteraient « assez rares ». Il sont « généralement observés chez de jeunes patients » présentant des formes « peu sévères de la maladie». De son côté, Jean-Michel Klein, président du Conseil national professionnel des ORL, a affirmé, dans une déclaration à l’Agence France-Presse (AFP), que « tous les Covid-positifs ne sont pas des anosmiques. Mais tous les anosmiques isolés sans cause locale, sans inflammation, sont Covid-positifs ».

Comment différencier le coronavirus de la grippe ?

Il n'est pas toujours facile d'identifier si l'on est atteint d'une simple grippe ou du coronavirus. En effet, ces deux maladies présentent des symptômes assez semblables. À savoir une fièvre, une toux sèche qui peut se prolonger, des maux de tête, des courbatures, et parfois des difficultés respiratoires.

À lire aussi :  40 % des étrangers en France inactifs : Le vrai du faux

Néanmoins, d'après l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le coronavirus a des symptômes moins spécifiques, à la différence de la grippe. En effet, chez les personnes contaminées par le Covid-19, la fièvre est très commune mais les autres signes peuvent varier d'un patient à l'autre. Contrairement à la grippe ou la fièvre, les maux de tête, les douleurs musculaires, la fatigue, les éternuements et le nez bouché sont communs à tous les malades.

En outre, les patients atteints d’une infection aiguë du covid-19 verront leur cas s'aggraver au bout de quelques jours. Ils présentent souvent des nodules bilatéraux dans les poumons et du liquide comprimant des zones du tissu pulmonaire. Ceci provoque une sensation d’oppression ou un essoufflement. «Il ne faut surtout pas que tous les patients qui présentent des symptômes appellent le 15. Ce n’est parce que s’ils se sentent vraiment inconfortables au repos pour respirer qu’ils doivent le faire, sinon il suffit d’appeler son médecin traitant», explique le Dr Anne Geffroy-Wernet au Figaro.

Rappelons que la pandémie de coronavirus a touché jusqu'à présent pas moins de 347 000 personnes à travers le monde. Plus de 14 700 sujets sont morts. En Algérie, le nombre total des cas diagnostiqués positifs au coronavirus a atteint les 201, dont 17 décès.

À lire aussi :  Une Kabyle élue Miss Amazigh France 2023 (vidéo)

Lire également : « Coronavirus Algérie » : Une application pour détecter les malades