Tout porte à croire que l'Armée nationale populaire va entrer en scène dans la lutte contre la propagation du virus Covid-19 ou le coronavirus. Selon un communiqué de la présidence de la République, le chef de l'Etat Abdelmadjid Tebboune a présidé ce lundi 23 mars une réunion du Haut conseil de sécurité pour évoquer l'évolution de la pandémie en Algérie.

Selon la même source, un communiqué sera diffusé dans la soirée de ce lundi pour annoncer des mesures supplémentaires susceptibles d'endiguer la propagation du coronavirus en Algérie. Le passage au stade 3 dans la lutte contre le Covid-19 est synonyme d'un durcissement des mesures de lutte. Et c'est ce qui laisse croire que c'est l'Armée algérienne qui s'impliquera d'une manière ou d'une autre dans cette guerre contre le coronavirus.

D'ailleurs, d'aucuns estiment que l'Armée devrait s'impliquer davantage parce qu'elle est mieux outillée que les structures de la santé publique. Beaucoup voient d'un bon œil l'entrée en scène de l'Armée, notamment pour faire dans la coercition dans les régions où le confinement est pris à la légère.

Vers l'instauration d'un état d'urgence sanitaire contre le coronavirus ?

C'est ce qui fait dire à des observateurs que les mesures supplémentaires que Abdelmadjid Tebboune prendra dans sa lutte contre le coronavirus comprendraient, vraisemblablement, celle du confinement général ou carrément de l'état d'urgence sanitaire. En effet, de telles mesures ne peuvent être mises en oeuvre sans l'implication effective de l'ANP.

Certains observateurs, séduits par les armées de certains pays occidentaux, pensent également aux hôpitaux de campagne que l'ANP pourrait posséder. Des infrastructures que l'Armée algérienne peut mettre au service de la lutte contre le coronavirus. En plus d'un certain nombre de médecins et spécialistes, dont la compétence est avérée.

Rappelons que la pandémie de coronavirus qui sévit en Algérie depuis le 25 février a déjà tué 17 personnes, selon le dernier bilan établi dimanche 22 mars à 17 heures. Le même bilan a fait état de 201 personnes contaminées par le même virus, et ce, dans 17 wilayas différentes. Et c'est ce qui fait dire aux professionnels de la santé que le bilan va s'alourdir très vite en Algérie.

Lire aussi : Coronavirus en Algérie : Que change le passage au stade 3 ?