Il n'y aura pas de rupture de liquidité au niveau des agences postales, a tenu à assurer Algérie Poste dans un communiqué diffusé ce lundi 23 mars. Cette entreprise publique a également indiqué que le service sera maintenu dans ses différentes agences en Algérie. En clair, cet organisme ne sera pas affecté par la décision du chef de l'Etat portant sur la mise en congé de 50% des effectifs dans différents corps administratifs et autres institution de l'Etat.

« Algérie Poste a pris un certain nombre de mesures supplémentaires afin d'assurer la continuité du service, d'une part, et de protéger ses clients de l'épidémie de coronavirus, d'autre part », indique, en effet, cette institution. Dans son communiqué, cette dernière annonce « une disponibilité continue des liquidités au niveau des bureaux de poste et des distributeurs automatiques ».

A cet effet, « une cellule a été installée au niveau de la Direction générale de la poste algérienne, chargée du suivi quotidien pour assurer la liquidité au niveau de tous les bureaux de poste du pays », a indiqué cette entreprise publique.

Les postes ouvriront de 8 à 14 heures

Par ailleurs, Algérie Poste fait savoir qu'il a été procédé au réaménagement des horaires de travail des agences postales. Ainsi, dorénavant, ces dernières assureront le service de 8 à 14h, de samedi à mercredi. Les jeudis, les bureaux de poste ouvriront de 8 à 12h. La priorité sera accordée, ajoute le communiqué, au processus de vérification du solde et de retrait de fonds. En outre, assure encore Algérie poste, ses services veilleront à ce que les distributeurs soient pourvus de la liquidité nécessaire et à ce qu'ils fonctionnent 24h /24 et 7 jours /7.

À noter que le ministre de la Poste et des Télécommunications, Brahim Boumzar, avait affirmé que pas moins de 26 milliards de dinars ont été retirés dans tous les bureaux de poste le 18 mars dernier. « Nous avons enregistré des records historiques durant les journées du 18 et du 19 mars. Le 18 mars il y a eu 3,6 millions d’opérations et le 19 mars, 3,7 millions d’opérations. Ce qui signifie que les gens étaient inquiets », a-t-il fait savoir.

Lire aussi : Retrait de pensions : Une nouvelle mesure pour les retraités algériens