Le virus Covid-19 aurait touché un ministre du gouvernement de Abdelaziz Djerad. Selon un article du journal électronique Maghreb Emergent, il s'agit d'un ministre délégué en charge d’un portefeuille économique.

La même source affirme que le membre du gouvernement en question n'en a informé le Premier ministre Abdelaziz Djerad que deux jours après la confirmation de sa contamination au coronavirus. C'est-à-dire la veille du Conseil des ministres présidé par Abdelmadjid Tebboune, le dimanche 22 mars. D'ailleurs, le même ministre n'a pas assisté à cette réunion consacrée à la lutte contre la propagation du coronavirus en Algérie.

Il aurait été testé positif au Covid-19, en fin de semaine dernière, par l’EHS des maladies infectieuses d'El Kettar, à Alger. Cette contamination a amené à effectuer des prélèvements sur un certain nombre de ministres, dans le but de les analyser et vérifier s'ils ont été contaminés eux aussi. Cela s'est passé dans la matinée du 22 mars, soit, avant la tenue de la réunion du Conseil des ministres.

La même source n'a pas indiqué si le ministre contaminé au Covid-19 était un porteur sain ou s'il présentait les symptômes propres au coronavirus. Il reste à savoir si des membres du gouvernement Djerad ont été contaminés. Et que risque l'Algérie si plusieurs de ses ministres sont atteints par le coronavirus ?

À lire aussi :  Le nombre de migrants clandestins vers l'Europe en forte hausse

Pour rappel, un député du FFS a été testé positif au coronavirus lundi 23 mars. Il est hospitalisé au CHU Nedir Mohamed de Tizi Ouzou, en Kabylie. Selon les dernières nouvelles, il est dans un état stable et ne présente aucune inquiétude. L'on ne sait pas si les autorités sanitaires ont lancé l'enquête épidémiologique nécessaire après chaque contamination, mais certains de ses proches se sont présentés dans cet objectif.

Lire aussi : Algérie : Des professeurs proposent un plan pour faire face au Coronavirus