Avec la progression de la pandémie de coronavirus, les étudiants algériens au Canada se sont soudainement retrouvés dans une situation de précarité, a confié à ObservAlgérie un membre du mouvement associatif algérien en activité dans ce pays.

Les étudiants concernés sont les non-résidents, précise la même source, expliquant que ces apprenants, arrivés au Canada avec un visa d'études, travaillaient en temps normal pour subvenir à leurs besoins. Chose qui, confinement oblige, ne leur est plus permise avec la propagation du coronavirus dans cette contrée d'Amérique du Nord. Ces étudiants, dont le nombre avoisinerait les 300, se sont retrouvés du jour au lendemain sans aucune ressource.

Leur situation n'a pas laissé indifférents les autres ressortissants algériens établis dans ce pays. Ces derniers ont multiplié les appels de solidarité pour leur venir en aide. « Chacun de nous peut aider à sa façon et toute aide est très appréciée. Nous pouvons les soutenir en leur apportant des repas chauds, des denrées alimentaires, des vêtements... ou en faisant un don sur la collecte de fonds qui a été lancée à cet effet. (...) », peut-on lire dans l'un des appels à l'aide diffusés par les bienfaiteurs.

Le mouvement associatif à la rescousse

En effet, des opérations de collecte de dons ont été lancées par des anonymes. Le mouvement associatif des Algériens établis au Canada s'est vite impliqué pour prêter main-forte à leurs compatriotes dans le besoin. Pas moins de 25 associations, nous fait savoir la même source, qui a préféré garder l'anonymat, se sont réunies « le 22 mars de 19 à 21h en urgence, via Skype, afin d’apporter des aides aux étudiantes et étudiants qui vivent des situations précaires dues au Covid-19 ».  Trois levées de fonds ont été ainsi établies dans différentes régions du Canada, fait savoir un communiqué de ce collectif d'associations.

À lire aussi :  Le calvaire des demandeurs de titre de séjour en Seine-Saint-Denis

Notons que le Canada n'a pas été épargné par le coronavirus, à l'instar de beaucoup d'autres pays du monde. Le confinement a été recommandé pour la population pour éviter la propagation de cette pandémie.

Lire aussi : La détresse de 200 Algériens bloqués en Turquie (Vidéo)