Depuis le début de la crise sanitaire à laquelle fait face l'Algérie, les sans-abris qui occupent les nombreuses rues du pays sont livrés à eux-mêmes. En effet, plusieurs vidéos postées sur les réseaux sociaux montrent la situation désastreuse dans laquelle ils se débattent. 

Ainsi, cette catégorie de démunis voit sa situation se compliquer de jour en jour avec la propagation du coronavirus. Les vidéos montrent des images poignantes de ces personnes à la rue, dont certaines sont atteintes de troubles mentaux, sans possibilité de confinement.

Afin de trouver des solutions aux SDF, plusieurs organisations citoyennes, comme c'est le cas dans la wilaya d’Oran, se mobilisent. Des étudiants bénévoles ainsi que des organisations associatives les appuient en matière de protection sanitaire et de nourriture. Une campagne a été également lancée sur les réseaux sociaux pour voler au secours des SDF qui écument les différents quartiers de la capitale Alger.

Parallèlement à la solidarité, aucune structure étatique n'est affectée pour la prise en charge exclusive de ces démunis, et ce, dans la majorité des localités d’Algérie. L'une des rares exceptions vient de la wilaya Boumerdès, au Nord du pays, où l'on a mis à la disposition de la direction de l’action sociale locale une bâtisse en rénovation pour accueillir les personnes en détresse.

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

Il faut aussi signaler cette initiative de la DAS d’Alger qui a lancé une grande campagne afin de venir en aide aux sans-abris de cette wilaya. Cette action assure la continuité de la campagne de prévention lancée par le ministre de la Solidarité depuis le début de la propagation du coronavirus. Cependant, aucune bâtisse fonctionnelle destinée à accueillir les sans-abris n'est prévue spécialement pour cette catégorie de citoyens, au cas où le confinement venait à se généraliser.

A lire aussi : Algérie : Des femmes cancéreuses obligées de quitter l’hôpital de Blida