La valeur de l'euro continue de baisser au niveau du marché parallèle des devises en Algérie. Le climat de crise économique mondiale causé par la pandémie de coronavirus, auquel s'ajoute le gel de la circulation des personnes de et vers l’Algérie, a grandement impacté la valeur de la monnaie européenne. Face à cette situation, les cambistes n'acceptent plus de vendre ni d'acheter, laissant place à un autre marché noir qui émerge sur Internet.

https://www.youtube.com/watch?v=nEDjCppKzNI

À l'heure où l'Algérie traverse une crise sanitaire sans précédent, le marché noir de la devise connait conséquemment une période assez délicate. En cette fin de semaine, les quelques cambistes qui se trouvaient au Square port Saïd, à Alger, marché d'habitude très animé, échangeait l'euro à quelque 180 dinars. Quant à la vente, rares sont les personnes qui acceptent d'échanger la monnaie européenne. Néanmoins, certains changeurs, de peur que le taux de change baisse encore plus, proposaient l'euro à environ 183 dinars.

Le change se fait désormais sur Internet

Il faut dire que l’euro a atteint son taux le plus faible devant le dinar algérien. Les acheteurs et les vendeurs se font rares depuis quelques temps. De nombreux marchés noirs des devises sont fermés en Algérie. Les quelques buralistes qui font le change ne s’aventurent plus à acheter ni à vendre la monnaie européenne. Face à cette situation, un marché virtuel s'est créé sur Internet. En effet, la plupart des opérations de change se font désormais sur les réseaux sociaux. Les vendeurs fixent leurs taux eux-mêmes et négocient parfois les prix avec les potentiels acheteurs. Il est donc quasiment impossible de fixer la valeur de l'euro avec ce nouveau moyen de change.

À lire aussi :  Economie mondiale : Le FMI passe du pessimisme à l'optimisme pour 2023

La valeur de l'euro reste stable au marché officiel

Par ailleurs, au marché officiel, et contrairement au marché informel, les taux de change restent plus ou moins stables. La situation économique n’a pas encore eu d’effet sur la monnaie nationale, sa valeur étant définie par des décisions politiques.
Ainsi, selon les chiffres de la Banque d’Algérie du jeudi 26 mars, la monnaie algérienne est échangée à 135 dinars pour un euro et 123 dinars pour un dollar.

Lire également : Marché noir des devises : Jusqu’où ira la chute de l’euro ?