L'homme d'affaires algérien Djillali Mehri a fait don d'un demi-million de dollars pour contribuer à la lutte contre le coronavirus en Algérie. Il a affirmé qu'il était en phase d'acquérir du matériel et des appareils pour la fabrication de produits de protection contre cette pandémie.

En effet, après le patron du groupe Cevital, Issad Rebrab, qui a affiché sa volonté de prêter main-forte à son pays dans cette bataille acharnée contre le Covid-19, c'est au tour d'un autre patron de rejoindre le front de lutte contre cette pandémie. Djillali Mehri a fait don de 500 mille dollars à l'Etat algérien. Le richissime homme d'affaires a également annoncé qu'il envisageait d'acquérir du matériel pour la fabrication de différents produits de protection sanitaire, dont les gants.

Une aide qui soulagera l'Algérie, qui a d'ailleurs lancé un appel aux dons pour combattre l'épidémie, et, particulièrement, les personnels de la santé, qui sont plusieurs à se plaindre, à travers une multitude de cris de détresse sur les réseaux sociaux, du manque de consommables de protection.

Les actions de solidarité se multiplient en Algérie pour lutter contre le coronavirus. Médecins, sportifs, commerçants, mouvements associatifs... Beaucoup de citoyens se sont impliqués dans cet élan grandissant d’entraide. Les hommes d'affaires ne sont pas du reste.

Rappelons que le ministre de la Santé avait annoncé, précédemment, que l’homme d’affaires Isaad Rebrab était entièrement prêt à lancer une opération d’importation d’appareils de réanimation, nécessaires pour la prise en charge médicales des cas de coronavirus présentant des complications, notamment les personnes souffrant de maladies chroniques.

Lire aussi : Coronavirus en Algérie : L’Etat demande de l’argent aux citoyens