Au Maroc, deux Algériens se sont retrouvés à la rue faute de pouvoir payer leurs quittances d’eau et d’électricité. Néanmoins, un responsable marocain est rapidement intervenu en leur faveur en s'acquittant de leurs factures. Il n'a pas manqué de réprimander le propriétaire de l'appartement qui a expulsé deux ressortissants étrangers par cette période de confinement, décidé suite à la propagation du coronavirus dans ce pays.

Selon le média marocain Bladi, les faits ont eu lieu dans la ville côtière de Mdiq, située dans la région Tanger-Tétouan. Le propriétaire d’un appartement de cette région a décidé d’expulser deux ressortissants algériens, au motif qu'ils avaient du retard dans le paiement de leurs factures d'eau et d’électricité.

Le responsable marocain solidaire avec les Algériens

Après que les deux Algériens ont été mis à la porte, un représentant de la ville est venu à leur rescousse. Offusqué par le comportement du propriétaire, il a demandé à ce dernier de réintégrer les deux locataires sur le champ, promettant de régler lui-même les factures impayées. La scène a été filmée et partagée sur les réseaux sociaux.

On y voit le responsable marocain s'adresser au propriétaire en dénonçant le "mauvais geste" de celui qui a mis dehors des personnes pour "100 dirhams" (environ 1 250 DA). "Ce sont des Algériens? Ce sont nos frères. Nous, les Marocains, sommes connus pour notre bonté et générosité. On est en plein confinement pour une période d'un mois. Ces gens, il faut les laisser à la maison", a-t-il blâmé le propriétaire.

À lire aussi :  Voici le Top 10 des youtubeurs algériens les plus suivis

Par ailleurs, plusieurs internautes marocains et algériens ont salué le beau geste de ce responsable. Il représente, pour eux, le vrai visage des relations entre les deux peuples voisins.

Lire également : Maroc : Deux Algériens arrêtés par la police à Oujda