Le professeur Si Ahmed El Mahdi, chef du service de chirurgie à l’hôpital Frantz-Fanon de Blida, est décédé. C’est ce qu’a annoncé ce lundi 30 mars le quotidien arabophone El Bilad, qui affirme que le médecin était atteint du coronavirus depuis quelques jours.

La même source révèle que le défunt a rendu l’âme dans la matinée de ce lundi à l’hôpital Frantz-Fanon de Blida. Il était hospitalisé depuis la semaine passée au service de réanimation du même établissement après sa contamination au coronavirus. D’ailleurs, des membres de sa famille ont également été contaminés. Des médecins travaillant dans cet hôpital avaient révélé que son état de santé était critique.

Il faut noter que des rumeurs avaient circulé dans la journée de dimanche sur le décès du Pr Si Ahmed. Une information rapidement démentie par le ministre du Commerce, Kamel Rezig, lui-même via un communiqué. Il avait écrit que le chef du service de chirurgie générale à l’hôpital de Frantz était « toujours en vie» mais il était toujours «sous surveillance médicale à l’hôpital de Blida ».

Consternation chez la population de la wilaya de Blida

L’annonce de la mort du Pr Si Ahmed a provoqué une avalanche de réactions et de commentaires sur les réseaux sociaux. Tous les internautes étaient unanimes à rendre hommage à ce monsieur qui a donné sa vie pour sauver celle des autres. De leur côté, les employés du service de chirurgie du CHU de Blida ont écrit dans un message émouvant que « la famille de la chirurgie algérienne est en deuil. Le cher père professeur Si Ahmed vient de nous quitter ».

Rappelons qu’il ne s’agit pas du premier décès dans le milieu hospitalier en Algérie. En effet, la semaine passée, un ambulancier travaillant à l’hôpital de Boufarik de Blida a succombé lui aussi au coronavirus qu’il avait contracté dans son lieu de travail. Sa mort, survenue mercredi 25 mars, avait terriblement bouleversé ses proches.

Ces deux décès rappellent que le personnel de la santé reste le plus exposé au coronavirus. Eu égard au manque de moyens de protection, médecins, infirmiers et autres employés de la santé risquent à tout moment de contracter le Covid-19.

Lire également : Coronavirus en Algérie : Le bilan passe à 511 cas, dont 31 décès