« Remède de Loth Bonatiro contre le Coronavirus » : Les précisions du ministre de la Santé

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, a confirmé ce mercredi 1 avril, qu'il s'est entretenu dans son bureau avec le docteur en astrophysique Loth Bonatero. La discussion a tourné autour du remède que Bonatiro dit avoir trouvé au coronavirus avec une équipe de spécialistes.

Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, lors de sa présentation ce mercredi des derniers développements de l'actuelle crise sanitaires devant les députés, a affirmé avoir reçu le Dr. Loth Bonatiro, Ce dernier lui a fait part que le laboratoire de recherches qu'il préside est arrivé à développer un traitement ou un vaccin contre le nouveau coronavirus.

Lors de leur rencontre, le ministre de la Santé a demandé au Dr. Loth Bonatiro si le traitement ou le vaccin développé avait été soumis à la méthode scientifique légale suivie pour chaque nouvelle découverte médicale. « L'efficacité de ce traitement a été confirmée par mes médecins » a répondu Bonatiro au ministre.

Société Voici pourquoi le principal lycée musulman de France sera privé de ses 500'000 euros de subventions par an

Le ministre a demandé au chercheur de soumettre le dossier de cette découverte à l'Institut Pasteur d'Algérie, expliquant à travers ce dossier la composition naturelle et chimique de ce traitement « d'autant plus qu'il est nouveau » a déclaré le ministre. Benbouzid n'a pas manqué de faire savoir que le dossier de Loth Bonatiro contenait uniquement deux pages.

Abderrahmane Benbouzid a fait comprendre à son invité que son nouveau traitement contre le coronavirus ne peut pas être testé directement sur les patients par crainte des effets secondaires et des complications indésirables. Par ailleurs, le ministre a déclaré que les médecins devraient connaître d'abord la composition de ce traitement, ensuite le tester sur l'animal pendant une durée de dix jours afin de pouvoir observer ses effets secondaires.

Le ministre de la Santé a indiqué qu'il avait recontacté le Dr. Bonatiro, mardi 31 mars, pour connaître sa réponse au sujet des conditions imposées pour tester le traitement. Benbouzid a fait comprendre qu'il n'avait reçu aucune réponse de la part du très controversé Bonatiro.

Lire aussi : Recherche d'un remède contre le Coronavirus : Loth Bonatiro persiste et signe

Société Polémique au Maroc sur le statut de la langue amazighe


Vous aimez cet article ? Partagez !