Le confinement et les autres mesures de prévention préconisées en Algérie semblent commencer à donner leurs fruits. En effet, les statistiques des nouveaux cas de contamination ont entrepris une courbe descendante à l'occasion des trois derniers bilans présentés par le ministère de la santé. 

Le bilan des contaminations qui ne cessait de s'alourdir en Algérie connait une tendance baissière depuis trois jours. L'Algérie a enregistré 185 cas de contamination au Covid-19 vendredi 3 avril. Le lendemain, le chiffre est descendu à 80 nouveaux contaminés. Et la commission de suivi de la pandémie n'a annoncé que 69 nouveaux cas de dimanche 5 avril. C'est dire que la chute est aussi importante que la hausse enregistrée quelques jours auparavant.

Il faut rappeler en outre que ces statistiques relatives aux nouveaux cas ont toujours eu une tendance haussière depuis l’apparition du coronavirus en Algérie. Il a connu son paroxysme la fin de la semaine écoulée avec 130 cas enregistrés le 1 avril et 139, le 2 avril avant de faire une montée spectaculaire le 3 avril avec 185 nouveaux cas. S'agit-il donc du pic tant craint ?

Seulement 9 nouveaux cas à Blida

En outre, le chiffre le plus édifiant reste celui enregistré ce dimanche 5 avril dans la wilaya de Blida. La ville des roses, le plus grand foyer du coronavirus en Algérie, n'a connu que 9 nouveaux cas durant cette journée, alors qu'il se comptaient par dizaines, il y a à peine quelques jours. Rappelons que la wilaya de Blida a été mise en confinement total depuis le 23 mars dernier. Le porte-parole de la Commission scientifique du suivi de l’évolution de l’épidémie de coronavirus, M. Djamel Fourar, a déclaré qu'il fallait attendre une quinzaine de jours pour voir cette mesure apporter ses fruits.

À lire aussi :  Agression de Salman Rushdie : Ce que l'on sait et son état de santé

Il est à signaler, en outre que des malades soumis à la chloroquine " répondent" plutôt bien dans les différents hôpitaux, notamment au niveau de celui d'El Kettar, mais aussi à Oran et Tipaza. De bonnes nouvelles certes, mais l'Algérie est loin d'être sortie de l'auberge.

Le ministre de la Santé a d'ailleurs averti, ce dimanche 5 avril, que la situation pourrait empirer dans les quelques jours à venir. Il faut dire par ailleurs, que dans les autres wilayas, à quelques exceptions près, le nombre des nouveaux cas de contamination ne cesse d'augmenter, à l'exemple d'Alger. C'est peut-être la raison qui a poussé les autorités à élargir la mesure de confinement, sur l'ensemble du territoire national.

Lire aussi : Pic de coronavirus en Algérie : Le ministre de la santé s’exprime