Va-t-on vers l'arrêt définitif des compétitions sportives de cette saison ? Le ministère de la Jeunesse et des Sports annoncera dans les prochaines jours la possibilité d'une annulation de toutes les compétitions, en raison de la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus.

En effet, le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) prendra l'initiative, à partir de ce dimanche, de contacter les fédérations sportives afin d'établir un plan de mesures dans le cas où toutes les compétitions sportives seraient annulées à cause de la propagation alarmante du coronavirus. En outre, de nombreux observateurs prévoient une saison blanche pour les sports collectifs ainsi que pour les sports individuels comme mesures drastiques afin d'endiguer la propagation du Covid-19 dans le milieu sportif.

Nadir Belayat, directeur général des sports au MJS, a souligné dans une déclaration à l'APS que le ministère va saisir les fédérations respectives de chaque discipline, notamment les sports collectifs, pour revoir leurs plans de préparation et pour discuter « des mesures à entreprendre si nous ne pourrons plus reprendre les activités de cette saison en raison du coronavirus » a-t-il déclaré.

Les mesures comptent aussi la fermeture des infrastructures sportives

Rappelons que le ministère de la jeunesse et des sports a décidé, la semaine dernière, de prolonger la suspension toutes les manifestations sportives jusqu'au 19 avril, comme mesures préventives contre la propagation du coronavirus. Aussi, ces mesures concernent également la fermeture de toutes les infrastructures sportives, de jeunesse et de loisirs et le report des sorties en plein air et l'organisation des assemblées générales.

À lire aussi :  En Kabylie, l'arbitrage d'un tournoi de football par des femmes fait polémique

Concernant les Assemblées générales ordinaires (AGO) et les Assemblées générales électives (AGE) Nadir Belayat a fait savoir qu'une vingtaine ont été tenues, il reste désormais quelques unes à planifier. Par ailleurs, interrogé sur la possibilité de prolonger le mandat des bureaux fédéraux actuels jusqu'à la fin des Jeux Olympiques de Tokyo, il a rappelé que les lois qui régissent le sport algérien ne mentionnent pas de « cas exceptionnel de report des JO ou d'annulation ».

Lire aussi : Algérie : Deux événements sportifs reportés à cause du Coronavirus