Un médecin a succombé des suites du coronavirus en Kabylie. Il s'agit d'un jeune médecin exerçant au niveau de l'EPH de Kherrata, dans la wilaya de Bejaïa. Cette triste nouvelle a été rapportée par la Radio Soummam, ce samedi 11 avril.

« Le Dr Salim L. de l'EPH de Kherrata vient de décéder après être contaminé du Covid-19. Malheureusement, il n'a pas pu résister plus de temps. Il rejoint ainsi sa dernière demeure aujourd'hui », a écrit la même source.

L'EPH de Kherrata, dans la wilaya de Bejaïa, est en deuil. A peine s'est-il relevé d'un premier décès enregistré parmi son personnel, la semaine dernière, voilà qu'il goutte à la même amertume ce samedi 11 avril. Un de ses médecins a été emporté par le Covid-19. Il s'agit du docteur Salim Latreche, médecin généraliste au service des urgences du même hôpital. Un jeune médecin d'une quarantaine d'année. Il faut dire que cette nouvelle qui a vite fait le tour de toute la région a jeté l'émoi sur toute la population locale.

Le premier décès de Bejaïa, un agent de sécurité du même hôpital

Notons qu'il s'agit du deuxième décès enregistré par la même structure sanitaire. Le 6 avril dernier, l'hôpital a perdu un agent de sécurité qui a été également emporté par le coronavirus. Il s’agit de Tahar Djenane âgé de 52 ans et originaire de la commune de Taskeriout. Le défunt a rendu l’âme au niveau du CHU Khelil Amrane du chef-lieu de wilaya.

À lire aussi :  Soixante ans après l'indépendance, ces Algériens papis-portefeuilles

Il va sans dire que le personnel de la santé est la catégorie la plus exposée à la pandémie qui endeuille le monde depuis le début de l'année en cours. Etant au premier rang pour y faire face, plusieurs praticiens ont été contaminés en Algérie et ailleurs. Notons en outre que le coronavirus dans la wilaya de Bejaïa s'est propagé de façon fulgurante. Le bilan du ministère de la santé de ce samedi 11 avril fait état de 77 cas de contamination.

Lire aussi : Kabylie : Le coronavirus fait deux nouvelles victimes à Tigzirt