Le ministère algérien de l’Éducation nationale a démenti toutes les informations ayant circulé au sujet d’un éventuel report ou annulation des examens de fin d’année (BAC, BEM et 5ème AP). Le ministère a nié toutes les informations portant sur la réorganisation de l’année scolaire et le changement des calendriers des examens finaux, indique ce samedi 11 avril, un communiqué du département de Mohamed Ouadjaout.

Le ministère de l’Education nationale dément formellement « les informations erronées rapportées dans certains médias et sur les réseaux sociaux et faisant état d’un réaménagement des années scolaires en cours et prochaine et du changement du calendrier des examens scolaires », lit-on dans le communiqué.

Le département ministériel dirigé par Mohamed Ouadjaout appelle à éviter de relayer ce genre d’informations qui ne font « que créer du trouble et du doute, en cette difficile période que traverse l’Algérie ». Il rappelle les engagements du ministre qui a promis qu’ « aucune décision ne sera prise sans avoir consulté préalablement les partenaires sociaux, notamment les organisations et associations de parents d’élèves et les syndicats agréés ».

Par ailleurs, les services du ministère affirment « suivre quotidiennement l’évolution de la situation et nous prendrons les décisions adéquates le moment opportun, en fonction de l’évolution de la situation et en prenant compte de l’intérêt de l’élève, » conclut le communiqué.

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

Pour rappel, les partenaires sociaux du secteur de l’Education, notamment le Conseil national autonome des professeurs de l’enseignement secondaire et technique (Cnapest) estiment que le temps n’est pas à la reprise des cours en ligne mais à la suppression définitive du troisième trimestre à cause du confinement qui risque de durer plus longtemps que prévu. Plusieurs scénarios ont été envisagés, mais aucune décision n’a encore été prise concernant la date des examens de fin d’année (BAC, BEM et 5ème AP).