L'armée tunisienne n'a pas trouvé mieux que d'utiliser un hélicoptère afin de faire respecter le confinement. En effet, des images impressionnantes de l'appareil en train de survoler en basse altitude un stade dans le but pour faire fuir des jeunes qui jouaient une partie de football, ont fait le tour du web.

Face au non-respect du confinement, le gouvernement tunisien a décidé de sortir les grands moyens. Pour s’assurer que le confinement est bien respecté, un hélicoptère de l'armée est venu renforcer les patrouilles au sol. Dans une scène surréaliste filmée à Tunis, l'appareil de l'armée de l'air en Tunisie est descendu à une très basse altitude. Et ceci dans le but de contraindre des jeunes qui étaient en train de faire une partie de football de quartier de rentrer à la maison.

Les internautes saluent le geste de l'armée tunisienne

La vidéo a vite fait le tour des réseaux sociaux. Bien que surpris par les images impressionnantes, de nombreux internautes n'ont pas manqué de saluer le geste des militaires tunisiens. Ils ont également blâmé les citoyens "inconscients" qui mettent leur santé en danger pour une partie de football en temps de confinement.

Notons que la Tunisie a décidé depuis le 22 mars d'instaurer le confinement afin de limiter la propagation du coronavirus. Le gouvernement tunisien a également mis en place un couvre-feu de 18h à 6h du matin jusqu’au 19 avril.

À lire aussi :  Le recteur de la grande mosquée de Paris apporte son soutien à Salman Rushdie

Les Tunisiens ont du mal à respecter le confinement

Il faut dire qu'en dépit des campagnes de sensibilisation, les Tunisiens ne respectent pas bien le confinement. « Dans les cités qui concentrent beaucoup de logements sociaux, des groupes de résidents continuent à se réunir au bas des immeubles, sans respecter les distances de sécurité. Le maintien des marchés pose aussi problème, car les clients sont collés les uns aux autres », indique un Tunisien au média français 20 Minutes.

Toutefois, le gouvernement tunisien compte instaurer plus de rigueur. À ce propos, en plus du retrait de plus de 50 000 de permis de conduire, le ministère tunisien de l’Intérieur a déclaré avoir procédé à plus de 1 000 arrestations et 70 assignations à domicile de personnes ayant violé le confinement général. Rappelons que la Tunisie compte 671 cas de contaminations au Covid-19 et déplore 26 décès.

Lire également :  Coronavirus : Pourquoi le bilan s’alourdit en Algérie, au Maroc et en Tunisie ?