La protection civile se chargera du transfert des personnes atteintes par le Coronavirus à bord d’hélicoptères. Et ce, pour leur assurer une évacuation rapide vers les hôpitaux. Ces hélicoptères sillonneront les zones urbaines éloignées ainsi que les régions du Sud de l’Algérie, a rapporté la télévision nationale, samedi 11 avril.

Selon la même source, les services de la protection civile en coordination avec l’armée algérienne (ANP) auraient récupéré des hélicoptères de type « Augusta 39 », afin de procéder à l’évacuation des malades vers les centres hospitaliers. Ce dispositif sera mis en place dans les cas d'urgences extrêmes, afin de renforcer la lutte contre le Coronavirus.

Il faut dire que les autorités algériennes font face à de sérieux soucis logistiques dans la lutte contre le Covid-19. Les moyens humains et matériels mis en oeuvre jusqu'ici ne semblent plus suffire à couvrir un territoire aussi vaste que l’Algérie. Les hôpitaux manquent gravement de moyens adéquats pour le transport des malades atteints par le Coronavirus.

A noter que selon certains spécialistes, la situation sanitaire en Algérie risque d'empirer dans les prochains jours. Le professeur Reda Mahiaoui, membre du comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus a prédit la période du pic de la pandémie vers le 20 avril. Selon lui, le nombre de cas infectés par le virus n’a pas encore atteint son paroxysme en Algérie.

En effet, selon les données théoriques traitées par le comité, le virus devra atteindre son pic au cours de la 3ème semaine du mois d’avril. C’est à-dire que cela arrivera au plus tard le 20 avril, selon le professeur Mahiaoui.

Lire aussi : Coronavirus : L’armée algérienne prête à intervenir si la situation s’empire