Le chef de l'Etat Abdelmadjid Tebboune a effectué ce lundi 13 avril, une visite de travail et d'inspection dans plusieurs structures sanitaires de la wilaya d'Alger. La visite du président intervient afin de s'enquérir de la prise en charge des patients atteints par le coronavirus.

En effet, le président Tebboune a entamé sa tournée d'inspection au Centre Hospitalo-universitaire Issad Hassani de Beni Messous (Alger), a indiqué un communiqué publié par la présidence sur sa page Facebook officielle. Lors de cette visite dans cet important établissement de la capitale, Abdelmadjid Tebboune s'est entretenu avec le personnel médical et paramédical, ainsi qu'avec les patients contaminés par le nouveau coronavirus.

Dans le même contexte, Abdelmadjid Tebboune a eu un échange avec le personnel médical et paramédical. Il a ainsi promis d'améliorer les conditions de travail dont lesquelles exercent les professionnels de la santé et de revoir leurs salaires. Plus largement, il a promis de revoir tout le système de santé.

Le président Tebboune a remercié, lors de cette visite, les médecins et les infirmiers pour leurs grands efforts fournis dans la lutte contre la pandémie du coronavirus. Aussi, le chef de l'Etat a salué la solidarité des Algériens dans cette crise sanitaire du Covid-19, et a considéré que la situation actuelle était « un nouveau départ pour l'Algérie ».

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

Ensuite, le président Tebboune s'est rendu vers la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH) à Dar El Beïda pour inspecter la réserve nationale des médicaments et s'entretenir avec les responsables de cette structure, a indiqué un autre communiqué de la présidence sur sa page Facebook.

Dans le même sillage, Abdelmadjid Tebboune a effectué une visite à l'Institut Pasteur d'Algérie, suivie d'une visite au ministère de la Santé où il s'est entretenu avec les responsables du Comité national de coordination et de veille sanitaire.

Lire aussi : Algérie : Le nombre de guérisons du Coronavirus en hausse