Le président de la République Abdelmadjid Tebboune a déclaré que l'Algérie "maîtrise la situation" concernant la pandémie du coronavirus. Lors de sa visite au Centre hospitalo-universitaire (CHU) de Beni Messous ce lundi 13 avril, il a également affirmé que le pays sortira de cette situation d'ici la fin avril, rapporte l'agence officielle (APS).

https://www.youtube.com/watch?v=zmF9p9IYcS4&feature=youtu.be

En effet, le chef de l'Etat algérien a voulu se montrer rassurant. « Nous n’avons pas les moyens des grandes nations, mais nous maîtrisons la situation. Nous faisons face à cette pandémie grâce à la volonté, la foi et la conjugaison des efforts de l’ensemble des parties », a déclaré le Président Tebboune.

Abdelmadjid Tebboune a également estimé que l'Algérie se dirige vers une sortie de cette crise sanitaire. «Je pense que si on continue sur cette voie, d’ici la fin avril, on sera soulagé », a-t-il déclaré tout en soulignant que les moyens de lutte contre la pandémie « sont disponibles et le seront davantage ».

Tebboune promet des augmentations de salaires pour le personnel médical

Par ailleurs, lors de sa visite, le président algérien a salué une nouvelle fois le travail accompli par le personnel soignant. « C’est une guerre, et vous êtes du djihad. La victoire va venir », leur a-t-il dit. D'ailleurs, Tebboune s’est engagé à revoir le système national de santé et à améliorer les conditions de travail des professionnels de la santé. « Nous allons œuvrer à améliorer les conditions de travail dans le secteur de la santé, et revoir l’échelle des salaires », a déclaré le président Tebboune, lors de cette tournée.

À lire aussi :  Obligation de quitter le territoire français : Ce qu'il faut savoir

En outre, Abdelmadjid Tebboune a également annoncé que l'ensemble des praticiens de la santé ayant travaillé deux mois dans la lutte contre le Coronavirus « bénéficieront d'une année d'ancienneté dans le calcul de l'âge de départ en retraite», et ce, au terme de la crise.

Pour rappel, le chef de l’Etat avait annoncé le 31 mars dernier l’octroi d’une prime exceptionnelle au profit des personnels du secteur de la santé. Ces derniers bénéficieront d'un prime allant de 10 000 à 40 000 dinars pour une période de trois mois renouvelables, et ce, à partir du 15 février 2020.

Lire également : Coronavirus en Algérie : Tebboune et les ministres font don de leurs salaires