Pas moins de huit médecins sont décédés de la pandémie de coronavirus en Algérie. Ce funèbre décompte est effectué par Lyes Merabet, président du Syndicat national des praticiens de santé publique (SNPSP), qui donne les noms de tous les médecins ayant succombé au Covid-19.

« Huit médecins sont déjà décédés. Il s’agit du Dr Tilmatine, praticien généraliste à l’hôpital de Sidi M’hamed. Il est la première victime du virus dans le corps médical. Il y a eu ensuite le professeur Si Ahmed, décédé au CHU de Blida, puis deux généralistes exerçant dans le privé à Blida, Dr Kebali et Dr Djama Kebir. On a aussi déploré le décès du jeune médecin Salim Latrèche de l’hôpital de Kherrata, et Dr Hamoudi Abdelkrim, exerçant à l’hôpital de Bouzaréah puis un autre du CHU de Beni Messous. Le virus a aussi emporté deux médecins de Sétif, dont un est décédé au CHU Mustapha d’Alger », a-t-il indiqué dans une déclaration au site d'information TSA

« Officiellement, nous avons enregistré huit morts parmi les médecins. Il y a eu aussi le chauffeur d’ambulance de l’hôpital de Boufarik, un infirmier à Blida et un agent de sécurité à l’hôpital de Béjaïa. Ils sont tous morts dans l’exercice de leurs fonctions. Nous présentons nos condoléances aux familles de nos collègues et à celles de toutes les victimes. Les médecins ont besoin du soutien des autorités et du peuple. Ils ont surtout besoin d’être dotés en toute urgence de moyens de protection », a-t-il ajouté.

À lire aussi :  Paris-Alger à pied : Le jeune algérien arrive bientôt en Tunisie

Selon le dernier bilan officiel mardi soir, le coronavirus a fait en Algérie 326 (+13 en 24 heures), pour un total de  2070 cas (+87). Par ailleurs, les guérisons continuent à croître à un rythme élevé avec 90 nouveaux cas guéris portant le total à 691 cas rétablis.