Le directeur du laboratoire de Wuhan en Chine a démenti catégoriquement, ce dimanche 19 avril, les informations selon lesquelles son établissement serait à l’origine de la création artificielle du nouveau Coronavirus. Le laboratoire est pointé du doigt par l'administration de Donald Trump et par les médias américains.

https://www.youtube.com/watch?v=sdq9FNAPSns&feature=youtu.be

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube : http://bit.ly/youtub-obs

En effet, Yuan Zhiming, directeur de l'Institut de virologie de Wuhan, ville épicentre de la pandémie du coronavirus, a réfuté, ce samedi 18 avril, toutes les accusations faites à l'égard de son pays, « c’est impossible que ce virus vienne de chez nous », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, le directeur de l'institut a affirmé que tous les responsables savent de quels types de recherches sont menées dans les laboratoires de l'institut, qui, selon lui possède une installation de très haute sécurité qui héberge des échantillons de souches virales les plus dangereuses comme Ebola. Dans le même contexte, Yuan Zhiming a accusé des médias qui, selon lui, essayent délibérément de tromper l'opinion publique avec des informations « entièrement basées sur des spéculations sans aucune preuve », a-t-il déclaré.

Pour plusieurs scientifiques et chercheurs, le nouveau coronavirus a été transmis à l'Homme par un animal. En effet, le marché de la ville de Wuhan, situé à quelques kilomètres de cet institut de virologie, a être incriminé d'avoir été le point de départ en décembre dernier du nouveau coronavirus.

À lire aussi :  Agression de Salman Rushdie : Ce que l'on sait et son état de santé

Ainsi, la présence de cet institut de virologie à quelques kilomètres du marché de la ville de Wuhan, considéré comme le lieu de la transmission du virus de l'animal à l'Homme, alimente ces derniers mois l'hypothèse d'une fuite de la souche du nouveau coronavirus.

Lire aussi : Covid-19 : Un prix Nobel évoque un « virus fabriqué », Washington mène son enquête