Le Syndicat national des techniciens de la maintenance avion (SNTMA) a condamné, ce dimanche 19 avril dans un communiqué, le comportement de certaines personnes du service de maintenance, accusées de faire la promotion de fausses nouvelles sur la supposée intention de l'administration de licencier des travailleurs en raison de la situation actuelle de la compagnie d’Air Algérie.

Le syndicat a indiqué qu'une réunion s'est déroulée le 16 avril entre les représentants des travailleurs et le directeur général de l'entreprise. Le SNTMA a profité de l'occasion afin d'éclairer la situation quant à « une éventuelle compression ou diminution du personnel ». D'après la même source, malgré les circonstances particulières que traverse la compagnie aérienne nationale Air Algérie, « le PDG a catégoriquement nié ces rumeurs et rassure qu'il n'est en aucun cas envisagé de recourir à de telles mesures même dans les scénarios les plus pessimistes », peut-on lire dans le communiqué du syndicat.

En outre, la même source a dénoncé les « pratiques malintentionnés et inacceptables de certains individus » qui « visent à semer le doute et la panique » au sein des employés de la compagnie Air Algérie, en colportant des rumeur de licenciement d'employés.

Air Algérie reprendra progressivement l'activité

Sur un autre chapitre, le communiqué du syndicat indique que la direction de l'entreprise a l'intention de relancer progressivement l'activité. Cela en respectant les mesures prises par les autorités pour limiter la propagation du coronavirus.
Avant de terminer, le président du syndicat a appelé les autorités algériennes "à prêter main-forte au pavillon national dans ces moments difficiles et décisifs". Il aussi incité la direction générale à "gérer la situation d'une manière non opportuniste".

À lire aussi :  Emmaüs Toulouse : Bons plans pour les étudiants en France

Notons que la compagnie aérienne Air Algérie aurait décidé de reprendre ses vols à partir du 4 mai prochain. En effet, la direction générale du transporteur aérien aurait instruit la filiale de la maintenance aéronautique de la reprise du travail à partir de cette date.