Le ministre français de l’Intérieur, Christophe Castaner, a annoncé, jeudi 23 avril, que la France n'est pas prête à rouvrir l’espace Schengen « à moyen terme ». Intervenant sur la chaîne d'information française BFM TV, il estime qu'il sera très difficile de sortir du pays même après le déconfinement, programmé pour le 11 mais prochain.

Interrogé à propos de la réouverture de l'espace Schengen, Castaner a estimé qu'« au moment où nous sommes, je considère, et c’est la volonté du président de la République, que nous ne devons pas rouvrir à moyen terme l’espace Schengen au niveau de l’ensemble de l’Europe », a-t-il déclaré. Et de poursuivre : « Nous devrons ensuite construire toutes nos gestions frontalières en fonction de la réalité épidémique du pays voisin ».

Selon ce ministre, la France devra « garder un niveau de contrôle » avec ses pays voisins, comme l’Allemagne, la Belgique, l’Italie et l’Espagne. « Mais nous devons aussi prendre en compte la réalité de celles et ceux qui vivent dans un pays et qui travaillent dans l’autre, c’est significatif », a-t-il ajouté. En outre, le ministre de l'Intérieur a prévenu que le déconfinement ne signifiait pas pour autant « liberté d'aller partout ».

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

La vie ne sera pas comme avant

Il faut dire que les nouvelles ne sont pas trop réjouissantes pour les Français. À l'approche de l'été, les vacances de cette année semblent compromises. «Nous ne vivrons pas après le déconfinement comme avant. Nous ne nous déplacerons pas sur le territoire comme avant», a indiqué Christophe Castaner. Cette sortie du confinement, « ça ne veut pas dire que le 12 mai, chacun fait ce qu’il lui plaît, parce qu’on sait que nous ne sommes pas sortis du risque » ​de propagation du coronavirus, a insisté le ministre de l'Intérieur. Ce dernier rejoint, ainsi, le Premier ministre français, Edouard Philippe, qui avait déclaré, dimanche, que «la vie à partir du 11 mai ne sera pas la vie d'avant».

Quid de la délivrance de visas Schengen pour les Algériens ?

Par ailleurs, le site spécialisé “Visa Voyage Algérie” a affirmé que la délivrance de visas Schengen pour les Algériens ne sera possible qu’après la levée totale du confinement en Europe. Ainsi, les Algériens demandeurs de visa devront encore attendre pour voir l’opération de délivrance des visas pour l’Europe reprendre. Une mesure qui risque de tarder. En effet, la réouverture des frontières extérieures de l’Europe peut être reportée jusqu’au mois de septembre, sur proposition de la France. Cela dit, rien ne présage un déconfinement total à cette date.

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

Rappelons que la Commission européenne avait prévu la réouverture des frontières externes de l’UE, fermées en raison de la pandémie du nouveau coronavirus, vers le 15 mai. Mais vu la situation épidémique en Europe et dans le monde, il est attendu que les mesures de confinement soient reconduites.

Lire également : De nouvelles mesures imposées pour les demandeurs de visa Schengen