L’arrêt des transactions économiques et des échanges commerciaux a fortement diminué la demande sur les devises étrangères sur le marché noir en Algérie. L’euro a connu une légère baisse ce lundi 27 avril. 1 euro s’échange désormais à 185 dinars algériens à l’achat sur le marché informel notamment celui du Square Port-Saïd, à Alger.  

La valeur de la monnaie unique européenne a enregistré une légère baisse de 7 dinars algériens pour chaque euro. Les rares cambistes du Square Port-Saïd proposent l’euro à 185 dinars à la vente et l’achètent à 182 dinars pour un euro. Pourtant, la devise européenne reste difficile à trouver sur le marché noir.

Cette légère baisse de la devise européenne pourrait s’expliquer principalement par les craintes des opérateurs économiques d’une prolongation des mesures de confinement en Algérie et en Europe. En effet, à cause du coronavirus, les vols commerciaux entre l’Algérie et l’Europe sont suspendus et les échanges commerciaux ont fortement diminué.

En outre, à l’heure où les vendeurs et les acheteurs se font de plus en plus rares au niveau des principaux marchés noirs des devises, les grands commerçants monopolisent la monnaie pour la spéculation après la fin de la crise sanitaire que vit le pays.

Concernant les prix de la monnaie américaine, le dollar a également enregistré une légère baisse. Un dollar s’échange à 172 dinars à la vente et 170 dinars à l’achat. Quant au dollar canadien, il est cédé à 120 dinars à la vente contre 115 dinars à l’achat.

Il faut dire que les cambistes ont changé de mode opératoire pour faire face au confinement. Ils ont investi le virtuel et créé plusieurs plateformes de change sur les réseaux sociaux. Ils alimentent ainsi la spéculation et arrivent à préserver la devise européenne de l‘effondrement, malgré la situation économique qui stagne à cause de la pandémie du coronavirus.

Lire aussi : Marché des devises : Les cambistes du Square d’Alger dans le viseur de la Police