Le ministère Russe des Affaires étrangères a révélé, ce mardi 28 avril, que l’Algérie avait sollicité l’aide de la Russie afin de lutter contre la pandémie du Coronavirus. La diplomatie russe a aussi confirmé dans une déclaration accordée à l'agence de presse Sputnik qu’elle avait reçu des demandes similaires de la part d’autres pays à l’instar du Maroc, la Tunisie ou encore la Libye.

Selon le ministère dirigé par Sergueï Lavrov, l’ambassadeur algérien à Moscou, aurait adressé une note de sollicitation à la Russie sollicitant le gouvernement russe afin d'apporte son soutien à l’Algérie dans les efforts fournis pour endiguer la propagation du coronavirus. A cet effet, une liste  de matériel médical et de fournitures nécessaires aurait déjà été envoyée à Moscou, selon la même source. « Les agences russes compétentes étudient ces demandes », a indiqué le ministère.

Le ministère russe des Affaires étrangères a confié également que l’Algérie n’était pas le seul pays à s’être adressée à la Russie. En effet, le gouvernement Yeminite serait le premier à solliciter de l'aide russe. « Concernant d'autres pays du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord, des demandes similaires nous ont été adressées par l'Égypte, le Qatar, le Koweït, le Liban, la Libye, la Mauritanie, le Maroc, la Palestine, la Syrie, le Soudan et la Tunisie », a-t-il expliqué.

Pour rappel, l’Algérie avait déjà reçu l'aide la République Populaire de Chine. Des cargaisons de dons composés principalement de moyens de prévention, de respirateurs artificiels, de bavettes chirurgicales et de combinaisons de protection ont été réceptionnées par l’Algérie.

L’ambassadeur de Chine en Algérie, Li Lianhe, avait affirmé que son pays est toujours prêt à continuer à fournir l’Algérie pour lutter contre la pandémie du coronavirus, il a également rappelé que l’aide de l’Algérie à la chine en début février restera « profondément gravées dans la mémoire du peuple chinois ».

Lire aussi : Coronavirus en Algérie : Les mesures de confinement prolongées de 15 jours