La venue du fils de Zinédine Zidane en équipe d'Algérie s'accélère. Selon le journal sportif espagnol Marca, l'entraîneur national algérien, Djamel Belmadi, aurait demandé à Luca Zidane d'entreprendre les démarches administratives nécessaires en vue d'une probable sélection dans les rangs de l'équipe algérienne de football.

Selon la même source, Luca Zidane, gardien de but du Real Madrid prêté au Racing Santander et fils de la légende mondiale de football Zinédine Zidane, aurait rencontré Djamel Belmadi avant la crise due à la pandémie de coronavirus. Le sélectionneur national de l’EN lui aurait demandé d'accélérer l'obtention du passeport algérien, afin qu'il puisse rejoindre l'équipe nationale dans les meilleurs délais.

Il faut noter que Luca Zidane (22 ans), qui est passé par toutes les catégories en sélection de France, dispose actuellement de la double nationalité franco-espagnole. Il pourrait bénéficier d’une troisième nationalité, celle de l’Algérie, puisque son père, Zinédine, est Franco-algérien.

Luca Zidane en équipe d'Algérie : Un choix par défaut ?

Par ailleurs, les nombreux observateurs de football s'interrogent sur la vraie motivation du joueur en intégrant l'équipe d'Algérie. Il faut dire que la décision des binationaux de rejoindre l’une ou l’autre des sélections auxquelles ils peuvent prétendre fait souvent débat dès lors qu’il s’agit des joueurs d’origine algérienne. Les cas Saphir Taïder, Karim Benzema ou encore Nabil Fekir en sont la preuve.

À lire aussi :  Stade de Tizi-Ouzou : Le ministre de l'Habitat annonce la date de livraison

Ainsi, de nombreux médias ont évoqué les difficultés de Luca Zidane à s'imposer en équipe de France. En effet, sa chance de devenir le gardien principal des Bleus est très minime. La France a déjà une gamme de goals de qualité, à l'image de Hugo Lloris, Alphonse Areola ou encore Mike Maignan. Par conséquent, le fils de Zidane n'aurait plus que l'Algérie pour prétendre à une carrière d'international. Choix par défaut, ou choix du cœur ? Le débat est en tous cas lancé en Algérie.

Lire également : Algérie-Maroc : Nouvelles révélations sur le choix d’Ismaël Bennacer