Une nouvelle maladie soupçonnée d’avoir des liens avec le Coronavirus est apparue récemment en Grande-Bretagne et en France. Elle ressemble à la maladie de Kawasaki, un syndrome vasculaire affectant les jeunes enfants, dont les causes restent toutefois indéterminées.

https://www.youtube.com/watch?v=ZQBVQpQvbIs&feature=youtu.be

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube : http://bit.ly/youtub-obs

Selon le ministre de la Santé britannique, Matt Hancock, « c’est une nouvelle maladie qui, selon nous, peut être causée par le Coronavirus. Nous ne sommes pas sûres à 100% parce que certains enfants qui l’ont contractée n’ont pas été testés positifs au Coronavirus ». Il indique que « les autorités sanitaires se penchent sur la question, et tentent d’établir un lien entre la pandémie liée au Covid-19 et la maladie grave apparue depuis peu, qui touche les jeunes enfants ».

En effet, la maladie émergente menace des jeunes enfants âgés entre 2 et 10 ans. Des cas ont été observés dans la région parisienne en France, où une vingtaine d’enfants contaminés auraient déjà été recensés. Les spécialistes français ont lancé un appel à la vigilance. « C’est une alerte que nous prenons très au sérieux en France » estiment-ils.

Des symptômes inquiétants qui peuvent s’avérer dangereux

Les enfants touchés par cette nouvelle maladie souffriraient de symptômes très alarmants, liés selon les spécialistes britanniques à la maladie de Kawasaki. En effet, les syndromes manifestés par les jeunes victimes se rapprocheraient de ceux manifestés par la maladie de Kawasaki. Des douleurs abdominales, des troubles gastro-intestinaux ainsi qu’une inflammation cardiaque ont été observés.

À lire aussi :  Démantèlement d'un réseau de trafic de migrants et de cocaïne de et vers l'Algérie

Dans la région parisienne, pas moins d’une vingtaine d’enfants souffriraient des mêmes syndromes. La professeure Isabelle Kone Paut souligne que « depuis un mois, on reçoit régulièrement des appels de réanimateurs pour des enfants qui présentent un tableau de myocardite sévère et qui ont en plus des signes de la maladie de Kawasaki, certains d’entre eux ont été testés positifs au Covid-19 ». Le médecin affirme que ces « enfants âgés entre 2 et 10 ans, sans antécédents notables, et pas de maladie chronique » ont été admis à l‘hôpital.

Lire aussi : Coronavirus : Le confinement pourrait se poursuivre jusqu’en 2022 (Harvard)