L’ambassade du Canada en Algérie a indiqué, ce jeudi 30 avril, que le cinquième et dernier vol de rapatriement pour les Canadiens bloqués en Algérie aura lieu le 3 mai prochain. Il s’agit d’un vol commercial de la compagnie Air Canada, a annoncé la représentation diplomatique sur son compte Twitter.

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube : http://bit.ly/youtub-obs

L'ambassade du Canada à Alger précise que les ressortissants concernés par ce vol recevront, par courriel, les informations liées à la réservation. « Les dossiers de toutes les personnes qui ont répondu au sondage de l’Ambassade du Canada en Algérie, qui a circulé au cours des derniers jours, ont été analysés afin de déterminer leur admissibilité sur ce vol de rapatriement. Seules les personnes admissibles recevront par courriel les informations pour effectuer une réservation pour ce vol », indique l'ambassade.

La représentation diplomatique canadienne en Algérie invite les citoyens canadiens ou les résidents permanents au Canada, qui n’ont pas reçu les informations pour ce vol, de transmettre un message à l’adresse suivante : [email protected] Les personnes concernées par ce vol de rapatriement sont « tous les citoyens canadiens, les résidents permanents ainsi que les résidents temporaires dont l’analyse des dossiers a permis de déterminer qu’ils étaient déjà établis au Canada et que leur retour était essentiel », souligne le communiqué.

A noter que, depuis la suspension des liaisons aériennes internationales à cause de la propagation du coronavirus, de nombreux ressortissants canadiens et près de 2 000 Algéro-canadiens sont restés coincés sur le territoire national. A cet effet, le gouvernement canadien a mis à disposition des avions de sa flotte aérienne afin procéder aux rapatriements. Un vol spécial d'Air Canada a été effectué le 17 avril dernier, en partance de l’aéroport d’Alger.

Par ailleurs, des milliers de ressortissants français sont encore bloqués en Algérie et font face à moult contraintes. En effet, ces voyageurs rencontrent des difficultés concernant leur embarquement, auxquelles s’ajoute la cherté des billets d’avion. Plusieurs passagers français et algériens ont manifesté leur mécontentement quant aux prix exorbitants des billets vendus par la compagnie Air France. Ils dénoncent l’"opportunisme ambiant" de la compagnie française en ces temps de crise sanitaire.

Lire aussi : Rapatriement des Français bloqués en Algérie : Pagaille et confusion à l’aéroport d’Alger