Le moudjahid algérien Abdelkader Lamoudi est décédé ce lundi 4 mai à l'âge de 95 ans. Il était l’un des tout derniers membres de l'emblématique "Groupe des 22" qui était à l’origine du déclenchement de la guerre de libération de l'Algérie, en 1954.

Ce sont les membres de la famille du défunt qui ont annoncé la triste nouvelle. Abdelkader Lamoudi est né en 1925 à El Oued, au Sud de l'Algérie. Très jeune, il s’implique pour la libération de l’Algérie. Il avait rejoint les rangs du Parti populaire en 1943, pour former une cellule secrète du parti dans sa ville natale, aux côtés de Mohamed Belhadj.

Il a ensuite rejoint l'Organisation spéciale et a fait partie du célèbre "Groupe des 22", qui comprenait notamment Mourad Didouche, Mohamed Boudiaf, Larbi Ben M'hidi ou encore Mustapha Ben Boulaïd. Il a également été membre de la direction de la Fédération FLN de France, en 1955. Abdelkader Lamoudi a joué un rôle clé dans l’approvisionnement en armes des premiers maquis du Sud vers les Aurès. Ces mêmes d’armes avaient servi lors du déclenchement de la guerre d'Algérie, le 1er novembre 1954.

En outre, le défunt faisait partie des militants arrêtés le 1er novembre 1954, pour être libéré au printemps 1955. Une fois l’indépendance de l'Algérie acquise et sa mission alors accomplie, le moudjahid Lamoudi a choisi de se retirer avec dignité. Il a préféré rester dans l'ombre depuis des années, déclinant toutes les demandes d’entretien.

À lire aussi :  En Kabylie, l'arbitrage d'un tournoi de football par des femmes fait polémique

Le moudjahid et grand révolutionnaire Abdelkader Lamoudi sera enterré mardi au cimetière d'El Alia, à Alger. Avec Athmane Belouizdad, il était un des deux derniers du "Groupe des 22", à l’origine du déclenchement de la guerre de libération nationale.

Lire aussi : Polémique en Algérie : Abane Ramdane de nouveau au devant de la scène