La France a fait savoir, ce jeudi 7 mai, que la fermeture de ses frontières avec les pays de l'espace européen (Union européenne, Shengen, Royaume-Uni) sera prolongée "au moins jusqu'au 15 juin". Tandis que les frontières avec les pays non-européens, à l'image de l'Algérie, "resteront fermées jusqu'à nouvel ordre", a déclaré le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner. En outre, les services d’accueil des immigrés dans les préfectures reprendront partiellement en France à partir de lundi 11 mai.

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube : http://bit.ly/youtub-obs

Les étrangers, dont les Algériens, qui ne résident pas en Europe et qui désirent entrer sur le sol français devront patienter encore. En effet, le gouvernement français a décidé de garder ses frontières closes pour une durée encore inconnue. C'est ce qu'a annoncé le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, lors de la conférence de presse gouvernementale sur le plan de déconfinement.

Les frontières avec les pays non-européens "resteront fermées jusqu’à nouvel ordre", a indiqué M. Castaner. Concernant l'espace Schengen, "un assouplissement progressif et ordonné des règles de circulation viendra en temps voulu, quand la situation sanitaire le permettra et en concertation avec tous les pays concernés", a-t-il précisé. À ce propos, il a fait état du prolongement " jusqu’au 15 juin au moins" des restrictions aux frontières de la France avec les pays de l’espace européen.

Les Français rapatriés d’Algérie placés en isolement en France

En outre, le même responsable a souligné l'application des mesures de quatorzaine "pour toute personne française ou étrangère entrant en France". Cependant, cette mesure n'est pas applicable "à l'intérieur de l'espace européen, "sauf Outre-mer et, si nous le décidons, en Corse", a-t-il ajouté. Les ressortissants français bloqués en Algérie, et qui s’apprêtent à se faire rapatrier, seront ainsi placés en isolement dès leur arrivée dans l'hexagone.

Réouverture progressive des préfectures en France

Sur un autre registre, on apprend que les services d’accueil des immigrés dans les préfectures reprendront partiellement à partir de lundi 11 mai, premier jour de déconfinement en France. C'est, notamment, le cas pour la préfecture de la Haute-Loire qui précise que "la réouverture des plages horaires concernera prioritairement les étrangers titulaires d'un document dont la fin de validité ne se situe pas entre le 16 mars et le 15 mai 2020". Notons, à ce propos, que le gouvernement français avait annoncé la prolongation de 3 mois supplémentaires des titres de séjour qui arrivent à expiration pendant cette période.

De son côté, la préfecture du Rhône a également annoncé qu'elle accueillera de nouveau le public dès mercredi prochain. Cependant, l'accueil se fera uniquement sur rendez-vous et sur présentation d'une convocation. "Il est donc inutile de se déplacer en préfecture sans rendez-vous", insistent les services de l'Etat.

Lire aussi : Visa travail pour les Algériens : La France se tourne vers un système de quotas