Le Maroc n’a envoyé aucune aide médicale à l’Algérie pour lutter contre le coronavirus. L’information, qui a été largement relayée ce week-end par plusieurs médias marocains, a été démentie. Selon Hespress, qui cite une source du gouvernement, il s’agit d’une opération d’achat effectuée par l’Algérie auprès de son voisin de l’Ouest.  

En effet, l’information, qui a suscité un large débat sur les réseaux sociaux, s’est avérée fausse et erronée. Le Maroc n’a pas envoyé des masques médicaux et d’autres équipements sanitaires comme aide à l’Algérie, comme certains médias marocains l’ont prétendu. Il s’agit d’une cargaison achetée par les autorités algériennes, précise le responsable gouvernemental.

Selon la même source, un avion d’Air Algérie aurait effectué, jeudi, une opération de fret depuis l’aéroport international Mohammed V de Casablanca, pour charger la commande. En dépit de la fermeture de l’espace aérien marocain aux vols commerciaux pour le transport des passagers, les avions-cargos sont autorisés à entrer sur le territoire marocain pour transporter les cargaisons.

Le Maroc a son autosuffisance de masques

A noter que des députés marocains avaient demandé à leur gouvernement de fournir des masques et des équipements de protection contre le coronavirus aux pays africains, dont l’Algérie.

Pour rappel, depuis le mois de mars, le royaume s’est lancé dans la fabrication de masques grand public 100 % marocains. Dix-neuf usines de textile locales se sont reconverties dans la confection de bavettes à partir de matériau non-tissé. Un exploit qui a permis au Maroc de rendre le port du masque obligatoire depuis le 7 avril.

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

Le pays a atteint l’objectif de production journalière de 7 millions de masques. La moitié de la production est destinée à l’exportation vers l’Europe.

Lire aussi : Lutte contre le Coronavirus : l’Algérie sollicite l’aide de la Russie