Le responsable de la communication à la Fédération algérienne de football (FAF), Salah-Bey Aboud, a abordé de nombreuses questions relatives au football algérien, en particulier la prétendue venue de Luca Zidane, gardien de but du Real Madrid et fils de Zinédine Zidane.

Invité sur les plateau de la chaîne privée, « El Djazairia One », Saleh-Bay Abboud s’est exprimé sur cet intérêt pour le gardien Luca Zidane que l’on a prêté à la FAF.  « À la fédération, nous n’avons aucune information à ce sujet. Mis à part celles qui ont circulé dans les médias», révèle le représentant de la FAF. Ce qui laisse à penser qu’il n’y a pas de contact entre le joueur et l’instance footballistique nationale.

Néanmoins, Saleh-Bay Abboud n’a pas nié un éventuel contact entre le gardien et le sélectionneur national algérien, Djamel Belmadi. Il souligne que « quand Belmadi décide de faire quelque chose, il ne le dit à personne. Il aime travailler en toute discrétion». Chose que Saleh-Bay Abboud considère comme « positive et l’une des clés du succès» de l’entraîneur national.

Djamel Belmadi aurait demandé à Luca Zidane d’obtenir le passeport algérien

Il faut noter que le journal sportif espagnol Marca avait indiqué que l‘entraîneur national algérien, Djamel Belmadi, aurait demandé à Luca Zidane d’entreprendre les démarches administratives nécessaires en vue d’une probable sélection dans les rangs de l’équipe algérienne de football.

Selon la même source, Luca Zidane, gardien de but du Real Madrid, prêté au Racing Santander et fils de la légende mondiale de football Zinédine Zidane, aurait rencontré Djamel Belmadi avant la crise due à la pandémie de coronavirus. Le sélectionneur national lui aurait demandé d’accélérer l’obtention du passeport algérien, afin qu’il puisse rejoindre l’équipe nationale dans les meilleurs délais.

Pour rappel, Luca Zidane (22 ans), qui est passé par toutes les catégories en sélection de France, dispose actuellement de la double nationalité franco-espagnole. Il pourrait bénéficier d’une troisième nationalité, celle de l’Algérie, puisque son père, Zinédine, est Franco-algérien.

Lire également : Entre l’Algérie et le Maroc : Yassine Benrahou a fait son choix