Les Etats-Unis d’Amérique veulent attirer 40 000 médecins et infirmiers étrangers en leur accordant des visas d'installation. En effet, le Sénat américain a introduit un projet de loi qui palliera au manque flagrant des agents de santé aux Etats-Unis en ces temps de coronavirus. C'est ce qu'a indiqué le site anglophone Al Jazeera News, ce mercredi 6 mai. 

Selon la même source, un groupe bipartite de sénateurs américains a présenté au Congrès un projet de loi qui préconise d'accorder à 40 000 médecins et infirmiers étrangers des visas et des permis de travail sur le sol américain. Cette mesure vise à pallier le manque des effectifs soignants face à la lutte contre la pandémie du Coronavirus.

A cet effet, Dick Durbin, un des instigateurs de cette législation ayant obtenu un soutien bipartisan au sénat, a déclaré lors de l’annonce du projet de loi que « les infirmiers et les médecins immigrants jouent un rôle vital dans notre système de santé. En particulier dans les régions mal desservies de notre pays ». Cette proposition permet de faire face à la situation de sous-effectif que connait le secteur de la santé dans de nombreuses régions des USA.

Le sénateur républicain David Purdue explique que « cette proposition réallouera simplement un nombre limité de visas non utilisés des années précédentes pour les docteurs et infirmiers qualifiés afin d’aider dans notre combat contre Covid-19 ». Et d'ajouter : « Cette pénurie est critique et a besoin d’une attention immédiate afin que nos infrastructures de santé ne soient pas dépassées durant cette crise ».

David Purdue rappelle que «  les Etats-Unis souffrent d’un manque terrible de médecins ». Depuis le début de la pandémie, plus de 9 000 travailleurs de la santé ont contracté le virus, selon les données publiées. Plus de 27 soignants ont succombé au Coronavirus.

Régularisation des travailleurs de la santé possédant des visas temporaires

Les sénateurs ont évoqué également, la régularisation immédiate du corps médical en leur accordant des permis de travail. « Des permis de travail seront fournis au corps médical possédant des visas temporaires » soutient-on.

La loi sur la résilience des personnels de santé ( The Healthcare Workforce Resilience Act ) permettrait aux  infirmiers détenteurs d’un visa immigrant approuvé ainsi qu’aux médecins titulaires de se rendre aux Etats-Unis d’Amérique afin d’exercer leurs fonctions dans les hôpitaux et établissements de santé.

Lire aussi : Loterie américaine 2021 : Donald Trump suspend l’immigration aux USA