Le gouvernement a dévoilé son plan pour prêter main-forte aux deux compagnies nationales de transport aérien et maritime. Une aide décidée pour sauver Air Algérie et Algérie Ferries d'une faillite certaine à cause de l'arrêt de leurs activités respectives au lendemain de la fermeture des frontières. 

En effet, les deux compagnies nationales sont confrontées, comme la plupart des transporteurs au monde, à une crise financière aiguë. Air Algérie et Algérie Ferries sont au bord de la faillite. Elles ne peuvent plus assurer la masse salariale de leurs employés, ni rembourser leurs clients ayant vu leurs vols annulés.

Ainsi, les pouvoirs publics ont décidé de soutenir financièrement les deux compagnies pour les aider à faire face aux multiples difficultés nées de l'arrêt des liaisons maritimes et aériennes, pour limiter la propagation du coronavirus. Pour rappel, les activités d'Air Algérie et d'Algérie Ferries sont suspendues depuis plus d'un mois et demi.

Le plan d'aide décidé par le gouvernement

Ainsi, le ministre des Travaux publics et des Transports, Farouk Chiali, explique que le gouvernement a mis en place une commission d'experts. Son objectif est d'étudier les difficultés auxquelles sont confrontées les sociétés, notamment les difficultés d'ordre financier. Les études permettront d'évaluer les pertes causées par l’arrêt des activités.

Dans ce contexte, le ministre a précisé que les compagnies Air Algérie et Algérie Ferries bénéficieront d'une aide financière de l'Etat. Il a souligné, dans ce cadre, que le gouvernement mettra son plan en application juste après l'évaluation des pertes des deux compagnies de transport par la commission installée à cet effet.

Par ailleurs, une fois la situation maîtrisée, le transport aérien et maritime reprendra, a déclaré le ministre. Cependant, ce dernier rappelle que toute reprise est conditionnée par l'évolution de la situation sanitaire en Algérie et à l'étranger. Il a indiqué que les restrictions imposées seront prolongées si nécessaire, pour protéger la santé des voyageurs.

Rappelons que la compagnie Air Algérie prévoit une réduction des salaires de ses employés afin de minimiser les pertes. Une décision soutenue par les syndicats. Ces derniers ont, néanmoins, demandé une délai supplémentaire pour réétudier la situation et présenter éventuellement de nouvelles propositions.

Lire aussi : Reprise des liaisons maritimes : Algérie Ferries apporte des précisions