La compagnie française Air France se prépare à entamer l’opération de remboursement des billets d'avion sur ses vols-annulés à cause de la pandémie du Coronavirus. En effet, la compagnie a mis en ligne ce dimanche 10 mai, un formulaire de demande de remboursement des billets non utilisés. 

La compagnie requiert les renseignements personnels ainsi que les renseignements relatifs aux voyages annulés. Le formulaire mis à la disposition des passagers, présente les divers choix sur les remboursements. Ainsi, Air France propose les différents moyens de remboursement  que ce soit par carte bancaire, espèces ou chèque.

En revanche, la compagnie aérienne n’a émis aucun délai concernant l’aboutissement de la procédure. Air France précise qu’ « en raison d’un grand nombre de demandes, nos temps de traitement sont actuellement allongés. Il n’est pas utile de renouveler la demande. Nous vous remercions de votre compréhension et vous assurons de tous nos efforts pour vous répondre dans les meilleurs délais, » indique le communiqué.

Air France au cœur d’une vive polémique sur le remboursement des billets

A rappeler que la compagnie Air France, se trouve au cœur d’une vive polémique en lien avec le remboursement de sa clientèle en France et dans plusieurs autres pays. Le géant mondial du transport aérien qui a bénéficié d’un prêt de 7 milliards d’euros de la part du gouvernement français, impose à ses clients à bon valoir au lieu d'un remboursement. Alors qu'aux Etats-Unis et en Israël, Air France rembourse en numéraire les passagers.

À lire aussi :  Nouveaux vols d'Air Algérie : Les Algériens de France frustrés

La réglementation européenne stipule que les compagnies aériennes devront proposer aux passagers : Soit un report de leur vol, soit un remboursement de leurs billets d’avion. En effet, la loi internationale soutien qu’« en cas d’annulation de vols, la compagnie aérienne est tenue de proposer en premier choix au consommateur le remboursement du billet, dans un délai de 7 jours, au prix auquel il a été acheté ».

Par ailleurs, l’association internationale du transport aérien l’UFC-Que choisir a posé un ultimatum à  57 compagnies aériennes dont Air France. En effet, l’association a accordé un délai de 15 jours aux flottes aériennes afin de procéder aux remboursements des billets de leurs clientèles. Faute de quoi, l’association internationale intentera des actions en justice sous forme d’action groupe contre les compagnies concernées.