Le consul du Maroc à Oran a tenu des propos graves à l'encontre de l'Algérie. En effet dans une scène filmée et partagée sur les réseaux sociaux, le responsable n'a pas hésité à traiter l'Algérie de « pays ennemi ».

Des citoyens marocains bloqués en Algérie à cause de la propagation du coronavirus se sont présentés devant le consul du Maroc dans la ville d'Oran. Ce dernier a tenu à rassurer ses compatriotes qu'ils seront très prochainement pris en charge. Mais avant d'en finir avec les concernés, le diplomate marocain a demandé à ces personnes de se séparer et n'a pas hésité à les « mettre en garde » : « Nous sommes dans un pays ennemi, je vous le dis franchement », a-t-il lancé.

La scène filmée dans les rues d'Oran et partagée a aussitôt fait le tour du web en Algérie et au Maroc. Les propos du consul du Maroc à Oran ont choqué plusieurs internautes. Il s'agit là d'un dérapage grave de la part de ce responsable marocain. Contactée par le média en ligne TSA, une source diplomatique algérienne a qualifié ces propos de « graves, irresponsables et inacceptables ». Néanmoins, aucune réaction officielle des deux gouvernements n'a été faite jusqu'à l'heure.

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

Il faut dire que les relations entre l'Algérie et le Maroc se sont détériorées depuis quelques jours. Le 4 mai dernier, le président algérien Abdelmadjid Tebboune avait appelé le Conseil de sécurité des Nations unies à intervenir pour l’arrêt des hostilités à travers le monde, notamment au Sahara occidental. Un appel qui a été très mal reçu au Maroc. Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères a tout de suite réagi, regrettant que malgré les circonstances exceptionnelles actuelles « un pays voisin » continue d’alimenter « le séparatisme », et ce, en violation des principes fondateurs du Mouvement.


Lire aussi : Quand la presse marocaine accuse l’Algérie d’espionnage