Le gouvernement marocain a décidé de reconduire le confinement de trois semaines supplémentaires. C'est ce qu'a annoncé, ce lundi 18 mai, le chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, qui indique que cette mesure s’inscrit toujours dans la lutte contre la propagation de l’épidémie de Covid-19 dans le royaume chérifien.

Le confinement va encore durer au Maroc. En effet, le chef du gouvernement, Saâd Eddine El Otmani, a annoncé que les autorités marocaines ont décidé de reconduire le couvre-feu sanitaire ainsi que l’ensemble des mesures préventives imposés au Maroc pour une durée supplémentaire de 21 jours. Les mesures du confinement et de l'état d'urgence sanitaire seront ainsi en vigueur jusqu'au 10 juin.

Lors de son intervention, le responsable a reconnu que « le confinement est difficile pour certains, mais cela nous a permis de réaliser beaucoup de choses, comme le contrôle de la propagation de la pandémie, tout en veillant à ne pas mettre la pression sur le système de santé ».

À ce propos, le chef du gouvernement marocain a indiqué que « le confinement a permis d’éviter entre 300 000 et 500 000 infections par le Covid-19, ainsi que 9 000 à 15 000 décès». Et d'ajouter qu’avec «l’approche de l’Aïd el-Fitr, il y a un risque d’apparition de foyers et nous ne voulons pas que cette fête se transforme en un drame pour les Marocains».

À lire aussi :  Emmaüs Toulouse : Bons plans pour les étudiants en France

Cependant, des médias marocains ont affirmé qu'un déconfinement progressif devrait commencer au Maroc après l'Aïd el-Fitr. Ce qui permettra une relance de certains secteurs économiques. Avec, toutefois, un respect strict de certaines mesures, comme le port obligatoire du masque et la distanciation sociale.

Pour rappel, le dernier bilan du ministère de la Santé faisait état de la contamination de 6 930 personnes ainsi que du décès de 192 malades.