La présidence de la République a réagi officiellement aux informations diffusées au sujet d’une éventuelle reprise des vols commerciaux en juin prochain. La présidence explique, dans un communiqué rendu public ce lundi 18 mai, qu’il ne s’agit là que de « rumeurs infondées », rappelant que l’ouverture et la fermeture de l’espace aérien national « est une décision souveraine » qui ne peut émaner que des hautes autorités du pays.

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube : http://bit.ly/youtub-obs

Le communiqué de la Présidence indique que « des rumeurs ont circulé récemment, selon lesquelles les vols commerciaux reprendraient en Algérie le mois prochain (juin). Ces rumeurs sont infondées ». Selon l’institution présidentielle, « des cercles qui sont encore victimes de pratiques qui n'existent plus dans la nouvelle Algérie » seraient derrière la diffusion de ces rumeurs.

La présidence de la République rappelle, à la fin, que « la décision d’ouvrir ou de fermer l'espace aérien aux vols commerciaux est une décision souveraine qui ne peut émaner que des plus hautes autorités du pays ».

La réaction de la présidence de la République intervient suite à l’annonce de plusieurs compagnies aériennes étrangères, dont Air France, de la reprise de leurs vols vers l’Algérie à partir de juin prochain. Ces compagnies ont ouvert les réservations pour des vols à partir et vers l’Algérie pour le même mois. Alors que le gouvernement algérien n’a pas encore tranché sur la levée de la suspension des liaisons aériennes commerciales.

À lire aussi :  Vol Lyon-Alger avec Air Algérie : Un avion presque vide, mais des billets toujours aussi chers

En revanche, la compagnie nationale Air Algérie a refusé d'avancer une date pour la reprise de ses activités de navigation. Le porte-parole d’Air Algérie, Amine Andaloussi, a indiqué maintes fois qu’aucune date officielle ne peut, à l’heure actuelle, être fixée pour la reprise des vols.

Compte tenu de la fermeture prolongée des frontières aériennes et l’incertitude face à l’évolution de la pandémie, la compagnie nationale a suspendu toutes ses activités commerciales durant cette période.

Lire aussi : Reprise du trafic aérien en Algérie : Le ministre des Transports se prononce