L'ex-commissaire de la Brigade de recherche et d'intervention (BRI) de Annaba a été reconnu coupable de corruption avec circonstances aggravantes, dimanche 17 mai, par la section pénale du tribunal de Skikda. Cet ex-gradé de la BRI, 46 ans, est condamné à cinq ans de prison ferme.  

En effet, le président de la section pénale près le tribunal de Skikda a condamné L. N, commissaire de la BRI de Annaba, à 5 ans de prison ferme. Tandis que le deuxième accusé (C. M, 40 ans) a écopé de 18 mois de prison, dont 6 fermes.

Le procureur de la République avait requis sept ans de prison ferme à l'encontre de l'accusé principal et trois ans de prison ferme contre son complice. Il y a lieu de noter que, pour des raisons sanitaires, le procès s'est tenu en vidéoconférence. Précisons que le mis en cause a été jugé en dehors du territoire judiciaire où il a commis son délit, en raison de son grade d'officier de la police judiciaire.

L'affaire remonte à octobre 2019

Pour rappel, l'affaire remonte au 2 octobre 2019. L'accusé a été interpellé par ses collègues après qu'un commerçant s'est présenté devant le procureur général pour dénoncer l'officier. L’enquête a dévoilé que le commissaire extorquait des sommes d'argent au commerçant, en lui faisant croire qu'il lui assurait "la protection dans une affaire dans laquelle il était cité".

Les éléments de la brigade criminelle de la même Sûreté ont arrêté l'accusé en flagrant délit de corruption. Ils avaient trouvé en sa possession la somme de 50 000 DA, un costume et une boîte de confiseries.

Lire aussi : La corruption en Algérie connait une tendance haussière