Le Conseil européen des fatwas et des recherches islamiques vient d’annoncer que le premier jour de l’Aïd el-Fitr 2020 sera le dimanche 24 mai. Se basant sur des calculs astronomiques, le conseil basé à Dublin, capitale de la République d'Irlande, a déclaré qu’il sera impossible de voir le croissant lunaire le vendredi 22 mai 2020 à l'œil nu ou à l'aide d'outils modernes.

L’organe théologique a assuré qu’il serait impossible de voir le croissant lunaire à l’œil nu vendredi prochain, lors de la nuit du doute. Le 24 mai 2020 sera donc le premier jour du mois de Chawwal et de l’Aïd el-Fitr.

Le Conseil européen des fatwas et des recherches islamiques s’appuie sur les calculs scientifiques conformément aux recommandations de la conférence sur l’unification du calendrier international de l’hégire, tenue en Turquie en date du mois de mai 2016. Il faut noter que cette année, la quasi majorité des organismes et associations astronomiques s’accordent à dire que la date du 24 mai 2020 correspond au premier jour de l’Aïd el-Fitr.

En Amérique, le Conseil de jurisprudence nord-américain (FQNA) avait précédemment annoncé que l’Aïd el-Fitr sera le 24 mai et que compte tenu de la poursuite de l’épidémie, les musulmans étaient invités à célébrer cette fête à la maison.

À lire aussi :  Voici le Top 10 des youtubeurs algériens les plus suivis

L’Aïd el-Fitr annoncé pour dimanche 24 mai, partout dans le monde

La société arabe d’astronomie a annoncé dans un communiqué, rendu public samedi 16 mai, que le premier jour de l’Aïd el-Fitr en Algérie et en Tunisie sera le dimanche 24 mai 2020. Le mois de Ramadan de l’année de l’hégire 1441 comptera, ainsi, 30 jours. Au Maroc, les astronomes prévoient aussi que le premier jour de Chawwal – le dixième mois du calendrier islamique – sera le 24 mai, et marquera le premier jour de l’Aïd el-Fitr.

En France, c’est le Conseil français du culte musulman (CFCM) qui a fait savoir, dimanche 17 mai, que « compte tenu des données astronomiques », le mois de Ramadan 1441/2020 comptera « très probablement 30 jours » et qu’en conséquence, « le jour de l’Aïd el-Fitr correspondra très probablement au 24 mai 2020 ».

Il faut préciser néanmoins, que l’annonce officielle de la date de l’Aïd el-Fitr ne peut se faire que par les instances religieuses habilitées. En Algérie et au Maroc, ce sont les commissions ministérielles de l’observation du croissant lunaire qui devront se prononcer au terme de l’incontournable nuit du doute. En France, elle est traditionnellement annoncée par le Conseil français du culte musulman (CFCM), à l’issue de la “nuit du doute”, organisée à la Grande mosquée de Paris en fin de journée.