L'ancien entraîneur-adjoint de Vahid Halilhodžić en sélection algérienne, Nordine Kourichi, est revenu sur la première convocation du capitaine de l'Algérie Riyad Mahrez. Dans une déclaration faite à la chaîne web Mondial TV, l’ancien international a fait des révélations étonnantes sur les circonstances de la venue de celui qui est considéré comme l'un des meilleurs joueurs algériens de tous les temps.

Riyad Mahrez a été convoqué pour la première fois en équipe d'Algérie en mai 2014. À cette époque-là, c'était Vahid Halilhodžić qui était à la tête de la barre technique des Fennecs. Son adjoint Nordine Kourichi révèle que la venue de Mahrez n'était pas au programme du staff technique.

En effet, il raconte que Halilhodžić l’avait envoyé en Angleterre pour voir Adlene Guedioura et Essaïd Belkalem qui jouaient peu dans leurs clubs respectifs de Crystal Palace et Watford. «Je devais voir leurs entraîneurs pour savoir pourquoi ils ne jouaient pas et résoudre ce problème » explique-t-il.  Mais sur place, Nordine Kourichi reçoit un appel de la part d'un agent. « À Londres, je reçois un coup de fil de l’agent de Riyad Mahrez. Il me dit qu’il a une pépite de 21 ans (il avait 23 ans, NDLR) à Leicester. Et qu’il souhaite me voir pour discuter en vue de l’intégrer en sélection d'Algérie ».

Le staff algérien impressionné par Riyad Mahrez

Nordine Kourichi en a ensuite parlé « avec Vahid. Mais c’était très difficile car du côté gauche on avait déjà Soudani et Djabou ». Néanmoins, l'ancien arrière central est quand-même allé voir jouer Mahrez. « C’était lors d’un Arsenal-Leicester où Mahrez a été extraordinaire. J’ai été vraiment impressionné par sa qualité technique. Surtout avec son pied gauche intéressant. Et j’ai donc fait un rapport élogieux ».

Le 10 mai 2014, Vahid Halilhodžić convoque Riyad Mahrez dans dans la pré-sélection avant le Mondial au Brésil. « On est parti en Suisse pour jouer deux matchs amicaux contre la Roumanie et l’Arménie avec 25 joueurs et on devait par la suite enlever 2 ou 3 joueurs». Les prestations du joueur ont aussitôt convaincu l'ensemble des membres du staff technique de l'équipe nationale. « Et c’est ainsi que Mahrez a intégré l’équipe et a donc participé au Mondial au Brésil grâce à ce coup de fil magique de son agent », souligne l’ancien international des Verts (30 sélections, 2 buts).

Aujourd'hui, Mahrez joue un rôle essentiel dans le onze des Verts. Et Kourichi se dit « très content de voir qu’il est devenu l’un des plus grands joueurs au monde ». Selon lui, jouer à Manchester City « va lui permettre d’avoir beaucoup plus d’expérience pour être l’un des 5 meilleurs joueurs du monde », a conclu l’ex-adjoint du coach Vahid Halilhodzić (2011-2014).

Lire aussi : Riyad Mahrez : Les émotions de la CAN avec l’Algérie « valent 1 000 Coupes du monde avec la France »